En Images : Siem Reap d’hier et d’aujourd’hui

Evolution

Les villes du Cambodge évoluent à une vitesse considérable. Or, celui qui y vit au quotidien, pourtant témoin de cette évolution, ne la réalise pas toujours. C’est en mettant côte à côte des images qui ont été prises à quelques années, voire plusieurs décennies de différence qu’on prend alors la pleine mesure des changements. Siem Reap ne fait pas exception à la règle. Cette paisible petite bourgade qui s’étalait doucement le long de la rivière, non loin des temples d’Angkor, au début des années 1990, est devenue, en trente ans, une cité touristique qui accueille annuellement près de 3 millions de visiteurs.

Pont Siem Reap 2018
Pont Siem Reap 2018

Au cœur de ville, non loin du vieux marché, ce pont se situe au niveau de la pagode Preah Prom Rath. La première image date de 1996, la seconde de 2007 et la dernière a été prise ce mois-ci.

Pont Siem Reap 2007
Pont Siem Reap 2007

La pagode n’a pas tellement changé, hormis son mur d’enceinte qui a été entièrement reconstruit. Dans l’enceinte du Wat, la maison coloniale qui apparaît sur les deux premiers clichés existe toujours. Elle est seulement masquée par la végétation. Elle a été rénovée.

Pont Siem Reap 1996
Pont Siem Reap 1996

1990

Siem Reap était, dans les années 1990 en très mauvais état, comme beaucoup de petites villes du Royaume. Les routes ont été progressivement refaites, ainsi que les trottoirs, même s’il reste encore beaucoup de travail. A partir de 2003, la municipalité a décidé de couper progressivement les cocotiers qui étaient jadis plantés sur les trottoirs et les a petit à petit remplacé par des arbres. Les cocotiers étaient en effet dangereux. Soit ils menaçaient de s’écrouler, soit les noix pouvaient, en tombant, blesser les passants.

Route nationale 6 - 2018
Route nationale 6 – 2018

On voit véritablement ce changement sur la deuxième série de photos prises route nationale 6, à hauteur de l’actuel centre commercial Heritage walk, non loin de l’hôtel Victoria. Au fond de l’image se trouve le rond-point de Preah Ang Cheng Preah Ang Chong et plus loin sur la droite, la résidence du Roi (invisible sur ces images).

Route nationale 6 - 1996
Route nationale 6 – 1996

En 1996, nous étions déjà en périphérie de la ville avec très peu d’habitations. Dans ce quartier se trouvaient également tous les bâtiments administratifs. C’est d’ailleurs à l’emplacement du quartier général de la police, sur la droite, qu’a été récemment construit le centre commercial.

Route nationale 6 - 2007
Route nationale 6 – 2007

2007

La deuxième photo date de 2007. La palissade verte sur la droite de l’image indique que le poste de police a déjà été détruit. Et sur la gauche, nous voyons le mur jaune d’enceinte du tribunal. Cette année là, ce dernier vient juste d’être délocalisé à l’extérieur de la ville et des travaux sont en cours pour transformer le tribunal en locaux commerciaux.

Enfin, à la place de la petite maison que l’on voit sur la première image à gauche dans un grand parc (un bâtiment public), se trouve un magasin de souvenir construit par des Coréens. Sur la troisième et dernière photo, se trouve, sur la gauche, les locaux commerciaux situés dans l’ancien tribunal et sur la droite, le tout nouveau centre commercial. Cette route mène au Spean Thmor, le pont de pierre, ou le pont des Nagas (qui a été doublé il y a quelques temps) et plus loin vers le Psah Loeu, sur la route de Phnom Penh.

Texte et photos F.A.

Haut de page