Coopération : Le Royaume Uni veut intensifier son partenariat avec le Royaume

Le Royaume-Uni a exprimé son intention de soutenir la mise en œuvre de certains grands projets de développement au Cambodge dans les domaines des infrastructures, de la formation des ressources humaines, et de la technologie.

Le Royaume-Uni souhaite ainsi participer au développement de Smart City (ville intelligente) au Cambodge
Le Royaume-Uni souhaite ainsi participer au développement de Smart City (ville intelligente) au Cambodge. Photographie par Christophe Gargiulo

Opportunités

Selon Chris Pook, chargé des affaires commerciales en Asie du Sud-Est, le Royaume-Uni souhaite ainsi participer au développement de Smart City (ville intelligente) au Cambodge, ainsi que dans d’autres pays membres de l’ASEAN.

De nombreux investisseurs britanniques sont actuellement à la recherche d’opportunités d’affaires et d’investissements au Cambodge et dans l’ASEAN. Mais, ces investisseurs ont besoin d’infrastructures et de ressources humaines, a indiqué M. Pook.

De son côté, Pan Sorasak a informé Chris Pook des lignes politiques du gouvernement royal du Cambodge visant à promouvoir le développement industriel et à attirer davantage d’investisseurs.

Le ministre du commerce a demandé au Royaume-Uni d’envisager de participer au projet chinois « Ceinture et Route » et de signer un accord de libre-échange avec le Cambodge afin de garantir une coopération économique et commerciale approfondie entre les deux pays. Il a, en outre, appelé les investisseurs britanniques à investir dans les infrastructures, les ressources humaines, les industries de transformation, la science et l’agriculture qui sont des secteurs prioritaires pour soutenir la croissance économique du Cambodge.

D’après les chiffres du ministère du Commerce, le Cambodge a exporté des produits pour une valeur de 1.014 millions de dollars américains vers le Royaume-Uni l’an dernier, contre seulement 752 millions de dollars en 2014. Les investissements étrangers directs du Royaume-Uni au Cambodge ont été évalués à environ 55 millions de dollars en 2017, faisant ainsi du Royaume-Uni l’un des dix premiers investisseurs au Cambodge.

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, novembre 2018 —

Haut de page