Arts martiaux : Première participation au championnat ONE pour Savannah Em

Il se passe beaucoup de choses dans la vie de la Cambodgienne Savannah Em en ce moment. Non seulement elle fera ses débuts sur ONE: DESTINY OF CHAMPIONS le vendredi 7 décembre, mais elle se rendra également au Cambodge pour la première fois.

La ONE Championship est une ligue d’arts martiaux mixtes basée à Singapour lancée le 14 juillet 2011 par l’entrepreneur et artiste martial thaïlandais Chatri Sityodtong, associé à l’ancien cadre supérieur d’ESPN Star Sports Victor Cui.

Première participation au championnat ONE pour Savannah Em
Première participation au championnat ONE pour Savannah Em. Photographie fournie.

ONE Championship

«Après avoir dû retarder mes débuts pour le ONE Championship en raison de blessures plus tôt cette année, il semble que le moment est venu. Mon prochain match est prévu pour le 7 décembre à Kuala Lumpur, en Malaisie. Je suis honorée et excitée d’avoir l’occasion de me battre pour une organisation de premier plan telle que ONE. Combattre en Asie est très spécial pour moi.», raconte Savannah Em.

«C’est énorme pour moi. Pour être honnête, je ne sais pas vraiment comment réagir. Je ne peux pas attendre », explique Em à propos de sa prochaine visite au Cambodge.

Une escale rapide à Phnom Penh sera l’une des nombreuses premières pour l’Américaine cambodgienne, basée en Californie, qui porte le surnom de «Bouddha sauvage».

«Je pensais aller directement en Malaisie, et j’étais déjà enthousiasmée par cela, mais avoir l’occasion de faire une première visite au Cambodge… C’est plutôt excitant.», explique-t-elle.

Culture cambodgienne

Née à Long Beach et élevée à Pomona en Californie, Em a grandi à proximité des traditions khmères : «J’ai grandi autour de la culture cambodgienne, des traditions bouddhistes, des temples et du Nouvel An cambodgien. Et, je parlais même le khmer quand j’étais enfant, mais après un certain temps, je me suis un peu éloignée. “

La compétition au sein de la plus grande organisation d’arts martiaux d’Asie lui a non seulement offert une opportunité unique en tant qu’athlète professionnelle, mais a également suscité le désir de renouer avec son héritage.

«Je pensais que ce serait une grande opportunité pour moi de communiquer avec mes racines cambodgiennes», explique-t-elle à propos de la signature avec ONE Championship. «Mon petit ami est italien et je me suis beaucoup intéressée à la culture italienne. C’est ce qui m’a poussée à revenir à ma culture cambodgienne, à être curieuse et à en savoir plus à ce sujet. “

Troisième combat professionnel

Même si ONE: DESTINY OF CHAMPIONS marquera son troisième combat professionnel, elle affrontera la très talentueuse Ukrainienne Iryna Kyselova, six fois plus expérimentée dans la cage. «Je n’ai aucune illusion sur le fait que ce sera un combat facile. Mon adversaire est plus grande, et a combattu 13 fois alors que toute ma carrière dans le MMA n’a duré que 1 minute et 38 secondes. Mais je suis confiante dans mes compétences et j’attends avec impatience de pouvoir le démontrer.», confie-t-elle.

S’entraînant auprès de Fight Science à Los Angeles, Em est tout à fait prête à montrer au monde entier ses progrès depuis son dernier combat. Elle espère également que ce sera la première étape vers la compétition dans «The Kingdom of Wonder» un jour, peut-être…

«En fin de compte, j’aimerais que ONE organise un spectacle au Cambodge pour pouvoir me battre là-bas», dit-elle. “J’ai hâte de voir jusqu’où on peut aller avec ONE”.

Haut de page