A lire : Première Guerre mondiale, ces Asiatiques venus au front

Pendant la Première Guerre mondiale, quelque deux millions d’Asiatiques sont venus grossir les rangs sur le front en Europe et au Moyen-Orient. Ces soldats de l’ombre ont non seulement combattu mais ils ont aussi servi de main-d’œuvre dans les usines, notamment en France.

Des expériences qui changèrent leur vie mais aussi leur vision du monde et qui contribuèrent à déclencher la décolonisation, comme l’explique l’historienne Claire Tran. Lire l’article en entier ici…

Haut de page