Santé : Ne surtout pas consommer de poisson-globe

Le ministère de la Santé a publié un communiqué alertant la population des dangers liés à la consommation de poisson-globe, notamment les espèces Tetraodon cochinchinensis, Monotrete leiurus et Tetraodon fluviatilis, qui peuvent entraîner des maladies graves ou la mort. L’alerte intervient après le décès de onze personnes dans les provinces de Koh Kong et de Preah Sihanouk, la semaine dernière.

Poisson-globe, aussi appelé poisson-ballon
Poisson-globe, aussi appelé poisson-ballon

Les Tétraodontidés ou poissons-ballons ou poissons-globes sont une famille de poissons ayant la capacité de gonfler. Une autre de leurs caractéristiques est de ne pas avoir de piquants. La plupart des espèces contiennent des toxines extrêmement puissantes.

Même si le poisson est cuit à haute température ou congelé, les toxines contenues dans ce type de poissons ne sont pas éliminées. En cas d’intoxication, le taux de létalité est supérieur à 50 %. Vingt grammes de chair de poisson peuvent provoquer la mort. Les signes cliniques apparaissent quelques minutes après la consommation. Le poison-tétrodotoxine étant hydrosoluble, il passe facilement la barrière gastrique et est absorbée au niveau de l’estomac. Le pronostic est d’autant plus sévère que le délai d’apparition des premiers symptômes est court.

Le ministère appelle le public à éviter de prendre des risques en consommant des aliments toxiques et de se rendre à l’hôpital ou au dispensaire le plus proche en cas d’intoxication.

Haut de page