Premier ministre – CNUCED : Les investissements étrangers sont cruciaux pour l’avenir du pays

Quelques extraits du discours du Premier ministre cambodgien lors du Sommet des dirigeants du Forum mondial de l’investissement 2018.

Après avoir chaleureusement remercié les responsables du sommet pour leur accueil et leur hospitalité, le Premier ministre a prononcé un discours qui, finalement, diffère assez peu des précédents. Le chef du gouvernement continue sur sa lancée de promotion du royaume comme terre d’accueil pour les investissements étrangers. Des investissements qu’ils considèrent comme cruciaux pour l’avenir du pays.

Hun Sen : Les investissements étrangers sont cruciaux pour l'avenir du pays
Hun Sen : Les investissements étrangers sont cruciaux pour l’avenir du pays

Extraits :

Mondialisation

”…Le Cambodge appuie pleinement la politique de la mondialisation. Cette politique est défendue par la plupart des pays du monde, et j’y attache une grande priorité. Mais le monde est confronté à de nombreux défis sur les plans politique, économique et social. Il se trouve aussi confronté aux problèmes de migration.

Au même moment, la tendance protectionniste de certaines économies avancées affecte gravement l’environnement mondial des investissements et ralentit les intentions d’investissements directs étrangers vers les pays en développement. Même dans une telle situation, le gouvernement royal du Cambodge a continué d’adhérer à une politique d’ouverture. Cette politique a largement contribué à une forte croissance économique d’environ 7 % par an au cours des deux dernières décennies.

Selon le rapport de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement – CNUCED, les investissements étrangers directs au Cambodge ont augmenté de 12% en 2017, atteignant un niveau record de 2,8 milliards d’Euros dans les domaines de la finance, des télécommunications, de l’immobilier et de la fabrication de produits non textiles. Ceci place le Cambodge parmi les pays les moins avancés dans le monde avec toutefois la plus forte croissance des investissements.

Source de financement cruciale

Les investissements étrangers directs sont une source de financement cruciale pour la réduction de la pauvreté. Le taux de pauvreté a été ramené de 53% en 2004 à environ 13,5 % en 2014. Pour le Cambodge, ces investissements sont considérés comme un facteur clé du développement économique national et de la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies.

Stratégie

Notre stratégie : Attirer plus d’investissements étrangers en développant la base de production, en construisant les infrastructures et en améliorant les systèmes de transport, en réduisant les coûts d’électricité, en facilitant le commerce, en développant les ressources humaines, en améliorant les technologies de l’information, en développant le secteur financier et en réformant le système juridique et les institutions de régulation.

En effet, le gouvernement royal du Cambodge encourage activement la mise en œuvre de la politique de développement industriel 2015-2025 en mettant l’accent sur une base de production à plus forte valeur ajoutée et sur une plus grande intégration des chaînes de valeur régionales et mondiales.

Zones économiques spéciales

En outre, le gouvernement royal du Cambodge encourage les investissements dans les zones économiques spéciales (ZES) grâce à un regroupement efficace des services. 19 ZES produisent et exportent actuellement, et dix d’entre elles construisent des infrastructures matérielles essentielles. Avec des possibilités d’investissement dans tous les domaines, des politiques de protection et d’incitation aux investissements, des exonérations fiscales sur la main-d’œuvre…le Cambodge offre tous les avantages d’une terre terre d’accueil pour les investissements étrangers.

Le Cambodge joue un rôle actif en coordonnant et en poussant les pays membres de l’OMC à accorder des exemptions tarifaires et non contingentes, à accorder des exemptions dans le secteur des services, et à fournir une assistance technique aux pays les moins avancés.

Allusions…

Malheureusement,le monde est actuellement confronté à une grave guerre commerciale qui pourrait s’éterniser. Enfin, certains pays développés adoptent des politiques de protectionnisme et une position unilatérale qui portent atteinte aux intérêts de la plupart des pays favorables à la mondialisation…Cela aboutit à des incertitudes, des pressions et des sanctions qui affectent gravement le commerce, les investissements et les exportations des pays les moins avancés vers les marchés internationaux.

En tant que membre de l’ONU, le Cambodge est prêt à travailler avec les parties concernées pour préserver un système commercial libre et équitable et maintenir la paix, la sécurité et la stabilité régionales et mondiales. Dans le même temps, je souhaiterais inviter les dirigeants et les entreprises à nous rejoindre en tant que partenaires d’investissement afin de contribuer au développement du Cambodge…

Remerciements

Enfin, je voudrais une fois encore remercier le Secrétariat général de la CNUCED d’avoir donné l’occasion au Cambodge et aux autres pays les moins avancés de démontrer leur potentiel d’investissement…J’espère vivement que ce forum jouera un rôle plus important dans la promotion de nouveaux investissements…

 

Haut de page