Loisirs : Que faire à Phnom Penh ce weekend ?

Que faire à Phnom Penh ce weekend ? Une sélection de quelques événements ce weekend, proposée par Adèle Tanguy. Pour les cinéphiles, plusieurs rendez-vous ce weekend…

Festival photo Phnom Penh

Le rendez-vous de la photographie à Phnom Penh célèbre sa neuvième édition en 2018 ! Fidèle aux orientations qui ont été prises dès la première édition, Photo Phnom Penh continue à développer les échanges entre photographes asiatiques et européens et à favoriser l’émergence d’une nouvelle photographie cambodgienne.

Vendredi, à 18h, auront lieu l’inauguration à l’Institut français du Cambodge (IFC) et la visite des expositions à l’IFC et au Centre Bophana. Samedi, la distribution des tickets pour le tuk tuk tour débutera à 9h, puis ce sera le tour des expositions à 14h. À 19h aura lieu une projection et concert avec Christian Caujolle, directeur artistique du festival.

Que faire à Phnom Penh ce weekend ?

Dimanche, à 14h30, est organisée une conférence d’Olivier Culmann. Le photographe français, qui expose sa série “Les Autres », présentera comment il a fait évoluer sa pratique photographique, du documentaire au plus conceptuel. À 16H30, la conférence sur Michael Vickery, par Amema Saeju et Sophea Young, mettra en lumière le travail de ce photographe par passion, amoureux de l’Asie. Puis à 19h aura lieu “Intersection”, où seront présentés des travaux de jeunes photographes Cambodgiens et des lycéens du Lycée Descartes et seront remis les prix. À 20h aura ensuite lieu la cérémonie de clôture, avec projection et concert.
Tous les événements sont gratuits et ouverts au public. Le programme complet ici…

The first Friday party au Justice café

Le vendredi 5 octobre, le Justice Café organisera sa première « Friday party ». À partir de 19 h et jusqu’à 21h, vous pouvez venir profiter de délicieux cocktails pendant l’happy hour, et des pizzas au feu de bois de M. King Pizza.

Dans le même temps, à 19h, commencera la première Jam session du Justice Café ! Si vous êtes aussi un jeune musicien, chanteur, poète ou rappeur talentueux, vous aurez la possibilité de vous produire sur cette scène ouverte. Une guitare sera à votre disposition…

Vendredi de 19:00 à 22:00 – Justice Café, D6E0 rue 53BT, Sangkat Boeung Tumpun, Khan Meanchey, Phnom Penh

« Blues Routes » en concert

À la Meta House, ce vendredi, les amateurs de blues sont conviés. Colin, Keiko et Pavel explorent les différentes racines et voies du blues et vous emmènent dans un voyage du blues folklorique classique au contemporain, avec un côté afro-latin et une pincée d’humour.

Vendredi de 21:00 à 02:00 – Meta House, 37 Sothearos Blvd., Phnom Penh

Saturday morning Art Therapy

Si vous souhaitez trouver une activité pour occuper vos weekends du mois prochain, ce samedi commence la session de cours de cinq semaines d’art-thérapie . Ces cours auront lieu tous les samedis matin de 10h à 12h, pendant 5 semaines consécutives, au Yataraj Yoga Studio à BKK-1. Les inscriptions sont déjà ouvertes !

Les activités incluront la méditation, le partage de groupe, les activités créatives (dessin, peinture, écriture, mouvement, danse) et l’exploration multimodale de thèmes tels que l’estime de soi, les limites, la direction, le but de la vie et le «soi authentique».

Cinq séances : 110 $ (22 $ par session de 2 heures) à payer dès la première session.

Samedi, de 10 h à 12 h, au Krama Yoga Cambodia, 52, rue 302, Phnom Penh

Les cinéphiles ont aussi leur programme, ce weekend :

“Apsaras ballet khmer en exil”

Le film « Apsaras ballet khmer en exil », réalisé par Jacques Kébadian (1988, 98 min), est projeté en version française, samedi, au centre Bophana. En 1980, des danseuses de ballet, réfugiées en France et dans le camp de Site B à la frontière khmer-thaïlandaise, font revivre ces danses. Ce document montre cette renaissance du camp des réfugiés jusqu’en France, de l’entraînement à la présentation des danses.
Entrée libre – Samedi, de 17 h à 18 h 40 – Centre Bophana, 64, rue 200, Okhnia Mén, Phnom Penh

« The Hungry Tide » ou l’impact du changement climatique

Le Kiribati, une région du Pacifique central, devrait être l’un des premiers pays à disparaître du fait du changement climatique. L’élévation du niveau de la mer et la salinité croissante menacent les maisons et la vie de 105 000 habitants répartis sur 33 atolls. Le Kiribati, l’un des pays les moins avancés au monde, n’a guère contribué aux émissions de carbone de la planète, mais a beaucoup à perdre du fait du réchauffement de la planète. « The Hungry Tide »(2011, 52 min), projeté ce samedi à la Meta House, montre clairement l’impact tragique du changement climatique sur Kiribati et expose les profondes inégalités mondiales à l’origine du phénomène de réchauffement climatique. Le film personnalise l’histoire en suivant la vie et l’œuvre de Maria Tiimon, l’un des plus importants défenseurs des droits des Insulaires du Pacifique.

Samedi, de 19h à 20h à la Meta House 37 Sothearos Blvd., Phnom Penh

Dimanche au Flicks

Dimanche est projeté au Flicks le film « Lost in translation », de Sofia Coppola. Dans ce film, Bob Harris (Bill Murray), star de cinéma vieillissante et âgée, et Charlotte (Scarlett Johansson), une jeune femme en conflit, se rencontrent à Tokyo. Ils forment un lien aussi improbable que sincère, tous deux étrangers dans cette ville.

Dimanche, de 14h à 16h – The Flicks Community Movie Theater, 39b, rue 95, Phnom Penh

Trip pour Koh Kong

À l’occasion de la fête nationale de Pchum Ben, l’équipe Sun Bike effectue une randonnée dans la province de Koh Kong dimanche et lundi.

Départ dimanche à 4h30 du matin devant le bureau du Conseil des ministres. Le trajet est organisé de manière à rejoindre la province de Koh Kong lundi, passer quelques jours de repos dans la province ensuite.  Vous pouvez vous joindre à cette aventure en contactant le 012583322 !

Haut de page