Gouvernement : Projet de budget, +11,4% pour soutenir la croissance

Emprunt

À aujourd’hui, la dette extérieure du Cambodge s’élève à 6,8 milliards de dollars US. Dans son projet de budget, le gouvernement annonce ses intentions d’emprunter 1,4 milliard de Special Drawing Right (SDR) pour 2019. Le SDR est un avoir de réserve international créé par le Fonds Monétaire International en 1969 pour compléter les réserves officielles de ses pays membres. La valeur du SDR repose sur un échantillon de cinq monnaies: le dollar américain, l’euro, le renminbi chinois, le yen japonais et la livre sterling. Le taux du SDR s’établit aujourd’hui à 5,649.03 Riels.

Chine

Le niveau actuel de la dette est largement dominé par des emprunts concessionnels, la Chine occupant la première place. Le Royaume doit actuellement à la Chine 2,9 milliards de dollars, soit 47,5% du total de son portefeuille de dettes, suivis des agences de développement multilatérales à qui sont dus 1,9 milliard de dollars, soit 30,1% de la dette nationale. La Chine détient aujourd’hui 80% de la dette globale du Cambodge.

Le reste des emprunts concerne la Russie 458 millions de dollars, et plus de 500 millions de dollars aux États-Unis. Des dettes de guerre qui remontent aux années 70 et pour lesquelles le Cambodge montre peu d’intentions de remboursement. Un accord semble avoir été trouvé avec les Russes la semaine dernière pour négocier la dette.

Le gouvernement doit à la Corée du Sud, au Japon et aux autres partenaires bilatéraux un montant total de 775 millions de dollars.

Le montant actuel de la dette publique, qui s’élève à 6,2 milliards de dollars, situe le ratio dette / PIB du Cambodge à environ 28%.

Soutenir la croissance

Selon le ministère des finances, le Cambodge doit emprunter pour soutenir une croissance économique durable à moyen et à long terme et promouvoir la compétitivité et la productivité économique dans les secteurs de l’énergie, de l’irrigation et des infrastructures.

Quelques projets

En matière d’énergie : construction d’une ligne de transport de 500 kV servant d’épine dorsale aux réseaux nationaux et infranationaux; élargir la ligne de transport d’électricité en milieu rural – phase VII; et construire une ligne de transmission de 115 kV à partir de Tbong Khmum-Prey Veng ; développer l’énergie solaire afin de faire baisser le prix de l’électricité pour les utilisateurs et les frais d’intrants pour les secteurs de l’agriculture et de l’industrie.

Sur l’irrigation : rénover l’irrigation agricole, Projet de développement des ressources en eau de Prek Stung Keo à Kampot – Phase II.

Sur les infrastructures : route de Somlot, Veal Veng à Koh Kong, route nationale 71 (Tbong Khmum, Kroch Chmar, Chomka Ler), route nationale de 60 km sur 116 km, pont Mékong-Kratie, porte frontière internationale Stung Bot, et route de liaison de la route nationale 5 – Phase II.

Réunion du Conseil des ministres pour approuver le projet de budget 2019
Réunion du Conseil des ministres pour approuver le projet de budget 2019

Projet de budget

Le Conseil des ministres a approuvé vendredi son projet de budget national de 6,7 milliards de dollars pour 2019, soit une augmentation de 11,4% par rapport à 2018.

L’administration générale devrait recevoir 605,29 millions de dollars; 1,1 milliard de dollars sont consacrés à la sécurité et à la défense, 1,78 milliard de dollars à l’aide sociale, 1,62 milliard de dollars à l’économie et 1,25 milliard de dollars à un fonds d’urgence.

Education prioritaire

Le ministère de l’Éducation obtiendra la part la plus importante du budget avec 899,67 millions de dollars, suivi du ministère des Travaux publics avec 735,7 millions de dollars, le ministère de la Défense avec 593,71 millions de dollars, le ministère de l’Intérieur avec 454,88 millions de dollars et le ministère de la Santé avec 447,4 millions de dollars.

Selon le projet de budget, les recettes de l’Etat devraient s’élever à 5,2 milliards USD, soit 19,2% du PIB, en augmentation de 14%, tandis que les dépenses s’élèvent à 6,7 milliards USD, soit 24,7% du PIB. Le gouvernement estime que l’excédent courant pourrait être maintenu à environ 2,81% du PIB en 2019 avec un déficit budgétaire de 5,4% du PIB.

Déficit

Le projet ajoutait que le déficit serait comblé par 4,8% du PIB du financement extérieur; 0,23% du PIB du fonds de soutien; et 0,37% des dépôts du gouvernement, soit l’équivalent de 100 millions de dollars.

Phay Siphan, porte-parole du gouvernement, a déclaré que le Conseil des ministres soumettra le projet de budget à l’Assemblée nationale pour ratification cette semaine. ”…Nous avons préparé une augmentation de nos dépenses afin de renforcer et de maintenir notre croissance…”, a déclaré M. Siphan

Am Sam Ath, responsable du groupe de défense des droits, Licadho, a déclaré que le gouvernement devrait demander aux groupes de la société civile de participer au débat public sur le budget national avant de le transmettre à l’Assemblée nationale. M. Siphan a répondu dans la presse locale, sans surprise, que le budget de l’Etat était une affaire de l’Etat et que les ONG n’avaient pas à intervenir.

Haut de page