Forum sur la fiscalité – Eurocham : Vers plus de culture fiscale…

Eurocham organisait, ce jeudi, son forum sur la fiscalité au Great Duke Hotel à Phnom Penh. Le succès de l’événement ne fait que croître, d’année en année, affichant pour cette quatrième édition plus de 500 participants.

Plus de 500 personnes étaient présentes au forum sur la fiscalité organisé par Eurocham
Plus de 500 personnes étaient présentes au forum sur la fiscalité organisé par Eurocham

Des efforts qui paient

Arnaud Darc, président d’Eurocham et son excellence M. George Edgar, ambassadeur de l’Union Européenne au Cambodge ont, lors de leurs discours, tous deux souligné les efforts faits par le Cambodge pour harmoniser et réformer la fiscalité. En effet, c’est un élément important de la croissance et de la modernisation du pays ; et ces efforts on payé. Leurs propos ont d’ailleurs largement laissé penser que de plus en plus d’entreprises dans le royaume se conforment aujourd’hui aux règles fiscales.

Arnaud Darc, président d’Eurocham, a prononcé le discours d’introduction du
Arnaud Darc, président d’Eurocham, lors de son discours d’ouverture du Forum sur la fiscalité

Son excellence M. George Edgar a ensuite tenu à féliciter le Cambodge pour avoir rejoint le forum sur la transparence, ainsi que pour son travail continu sur les prix de transfert. L’UE a en effet travaillé avec le ministère de l’Économie et des finances depuis 2015 dans le but d’améliorer la perception des recettes fiscales dans le pays, nécessaires au bon fonctionnement du système.

Il a d’ailleurs souligné qu’il était important pour cela de promouvoir une certaine « culture fiscale » et d’informer et éduquer sur ce sujet. Sur ce point, la participation de Eurocham est apparue cruciale, notamment à travers la publication d’un Livre Blanc en 2017, qui regroupe un ensemble de propositions et de recommandations.

Refonte des politiques fiscales

L’intervention de son excellence M. Kong Vibol, Secrétaire d’Etat en charge de la Direction Générale du Département des Impôts, a ensuite officiellement ouvert le forum. Il a souligné lui aussi tout le travail fait pour améliorer la législation fiscale, à travers beaucoup de Prakas adoptés ces derniers temps. Ainsi, le Ministère de l’Économie et des Finances a récemment revu plusieurs de ses politiques fiscales, modifiant notamment plusieurs politiques d’exemption : l’impôt foncier et la valeur immobilière minimale d’exemption, l’exonération de taxe sur les transferts de propriété entre proches, la taxe d’éclairage public et la taxe d’accise.

Son Excellence M. Kong Vibol lors du discours d’ouverture
Son Excellence M. Kong Vibol lors du discours d’ouverture officielle du Forum

115,20% des objectifs fixés en 2011

Sa présentation était par ailleurs illustrée de données chiffrées permettant de visualiser l’évolution de la perception fiscale ces dernières années. Ainsi, M. Kong Vibol a pu souligner un surplus de perception des taxes, équivalente à 115,20% des objectifs fixés en 2011.

Améliorations nécessaires

Après un état des lieux clair et illustré, et comme l’année dernière, il a tout de même tenu à souligner certaines améliorations qui restent à effectuer, tels que la mise en place des paiements par téléphone, très répandus en Chine. Il a enfin rappelé l’importance de l’information dans le travail de perception fiscale et a donc demandé aux entreprises de jouer le jeu en mettant à jour leurs informations quand il est nécessaire.

Conférences et table ronde pour approfondir

Deux conférences ont ensuite permis d’approfondir ces changements récents de politiques fiscales. Clint o’Connell, président du Comité des Taxes et chef du DFDL s’est attelé à la présentation des récents changements concernant les taxes qui ont eu lieu dans le cadre de cet effort pour améliorer la fiscalité au Cambodge. Ces changements concernent les prix de transfert pour les opérations entre apparentés, les accords en matière de double imposition, les incitations fiscales pour les PME de secteurs prioritaires, la mise en place et les remboursements de TVA. Ces différents sujets ont été abordés plus en détails dans l’après-midi, mais O’Connell a tenté d’en donner une vision globale.

Ensuite, Robert King, associé en fiscalité chez Ernst & Young, a animé une conférence présentant les modifications concernant plus particulièrement les prix de transfert et les problématiques qui vont survenir dans les 12 prochains mois depuis cette nouvelle régulation.

En dernière partie de matinée se tenait une table ronde recoupant les deux sujets de la matinée, modérée par Touch Darith Reangsey, Senior tax Manager de Ernst & Young. Débattaient ensemble S.E. Vann Puthipol et Traing Lay, du Département des impôts, Clint O’Connell et Robert King.

Texte et photographies par Adèle Tanguy

 

Haut de page