En images: La Galerie de la Paix au Cambodge, un espace pour étudier l’histoire du royaume

Après plus de dix ans de travail dans le règlement des conflits à travers le monde, Mme Emma Leslie, directrice exécutive du Centre pour la paix et les études de conflit, et son époux, M. Soth Plai Ngarm, ont présenté au public la Galerie de la Paix au Cambodge.

Vue panoramique de l'intérieur du hall d'exposition principal illustrant le début de la consolidation de la paix après la guerre au Cambodge
Vue panoramique de l’intérieur du hall d’exposition principal illustrant le début de la consolidation de la paix après la guerre au Cambodge

La galerie a officiellement ouvert ses portes le 23 octobre 2018 dans la province de Battambang. La vision du projet est de fournir un espace où les survivants peuvent partager, réfléchir et apprendre de leurs expériences.

Le public observant les portraits des défenseurs de la paix au Cambodge
Le public observant les portraits des défenseurs de la paix au Cambodge

La Galerie de la Paix au Cambodge abrite trois bâtiments principaux ; le hall principal et deux bâtiments présentant des peintures et des portraits reflétant l’histoire du Cambodge et son effort de consolidation de la paix après le génocide des Khmer rouges. Située à 15 km du centre-ville de Battambang, la Cambodia Peace Gallery est prête à accueillir les visiteurs locaux et internationaux qui souhaitent en savoir plus sur l’histoire du Cambodge.

Nikki Singer, directrice du Cambodia Peace Museum, devant un tableau accroché au mur, dépeignant la brève histoire du Cambodge alors qu'elle observe la galerie.
Nikki Singer, directrice du Cambodia Peace Museum, devant un tableau accroché au mur, dépeignant la brève histoire du Cambodge
Dr. Emma Leslie, directrice exécutive du Centre pour la paix et les conflits, a coupé le ruban avant d'amener la foule à l'une des salles d'exposition à Battambang, le 23 octobre 2018
Dr. Emma Leslie, directrice exécutive du Centre pour la paix et les conflits, lors de l’inauguration à Battambang, le 23 octobre 2018

Avec VOA. Photographies par Rithy Odom et Hor Singhuo

Haut de page