Casinos : Explosion des recettes pour NagaWorld

La société NagaCorp Ltd, qui exploite l’enseigne NagaWorld à Phnom Penh, a publié lundi son troisième rapport intermédiaire – trimestriel pour 2018.

Casinos : Explosion des recettes pour NagaWorld
Casinos : Explosion des recettes pour NagaWorld

Le complexe NagaWorld comprend Naga 1 et Naga 2, qui sont connectés via un centre commercial souterrain connu sous le nom de NagaCity Walk. La société-mère NagaCorp Ltd est cotée à la bourse de Hong-kong.

Le rapport fait apparaître une augmentation de 94% des recettes brutes pour les jeux de hasard, atteignant 1,07 milliard de dollars.

Les entrées dans les marchés de masse ont augmenté de 57%, pour atteindre 887,6 millions de dollars, tandis que les recettes de machines de jeux électroniques ont augmenté de 22%, pour atteindre 1,6 milliard de dollars.

Timothy Patrick McNally

Dans le rapport, le president de NagaCorp, Timothy Patrick McNally, déclare que l’ouverture de Naga 2 en novembre 2017 a considérablement augmenté l’attrait et la qualité des offres de jeux.

”…La croissance du volume d’affaires est attribuable à l’augmentation des visites à Naga1 et Naga2  en raison de la forte croissance du tourisme au Cambodge, en particulier en provenance de Chine. Ce marché enregistre une croissance de 79% au cours des quatre premiers mois de 2018… Le marché VIP continue d’enregistrer une forte croissance…Les revenus autres que ceux liés au jeu ont augmenté, principalement grâce à une augmentation de 69% en nuitées vendues à l’ouverture de Naga2…”, indique-t-il.

Le rapport trimestriel de NagaCorp ne révèle aucun bénéfice au cours des neuf mois.Son rapport de 2017 indiquait que le groupe avait dégagé un bénéfice net de 255,2 millions de dollars. Le Groupe emploie au total 8 699  personnes en poste au Cambodge, en Chine, à Hong Kong, Macao, en Malaisie, à Singapour, en Thaïlande, au Royaume-Uni, aux États-Unis, au Vietnam et en Russie.

NagaCorp

L’année dernière, NagaCorp a déclaré avoir payé un impôt sur le revenu de 8,12 millions de dollars, alors que ses recettes brutes de jeu (GGR) pour la même année s’élevaient à 926 millions de dollars, soit un taux d’imposition effectif de 0,87% calculé sur la base de son revenu réel. Ceci fait du royaume l’un des taux d’imposition effectifs les plus bas au monde pour les casinos.

Toutefois, le gouvernement a annoncé travailler sur un projet de loi visant à mieux réguler ce type d’activités et augmenter sensiblement les recettes fiscales en provenant.

Il existe officiellement 133 casinos sous licence au Cambodge, dont près de la moitié dans la province de Preah Sihanouk.

Le rapport du groupe NagaCorp est disponible ici…

Haut de page