10ème Sommet Mékong-Japon : Hun Sen vante les opportunités du royaume

Le Premier ministre Hun Sen a participé au 10ème Sommet Mékong-Japon du 9 au 10 octobre 2018 à Tokyo, au Japon. Le chef du gouvernement royal était accompagné du vice-Premier ministre Prak Sokhonn, ministre du MAE-CI, de plusieurs officiels du gouvernement royal et de chefs d’entreprise de la Chambre de commerce du Cambodge.

Stratégie de Tokyo

Le 10e Sommet Mékong-Japon était organisé pour débattre de la nouvelle Stratégie de Tokyo. Cet ensemble de mesures vise à à renforcer la connectivité, améliorer le bien-être des populations et à protéger l’environnement. Cette stratégie s’attache au développement durable et à la réduction de l’écart de développement entre les pays du Mékong et les autres pays de l’ASEAN.

Samdech Techo Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge et son homologue japonais, Shinzo Abe suite à leur entretien bilatéral à Tokyo
Samdech Techo Hun Sen, Premier ministre du Royaume du Cambodge et son homologue japonais, Shinzo Abe suite à leur entretien bilatéral à Tokyo

Sommet

Le Sommet était présidé par M. Shinzo Abe, Premier ministre du Japon. Avant le sommet, le Premier ministre a eu un entretien officiel avec son homologue japonais pour s’entretenir des progrès de leur coopération bilatérale. Les deux dirigeants ont décidé de faire de cette coopération un partenariat plus stratégique et renforcé dans tous les domaines.

S’exprimant lors du sommet, le Premier ministre cambodgien a souligné l’importance de promouvoir la coopération dans le contexte d’un cadre multilatéral solide. Ceci, afin de promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité de cette partie du monde.

 Masahiro Imamura, président de l’Association d’amitié parlementaire Japon-Cambodge
Masahiro Imamura, président de l’Association d’amitié parlementaire Japon-Cambodge

Centre de croissance

Dans le cadre de ce sommet, le Premier ministre a participé à un petit-déjeuner de travail organisé par l’Association d’amitié parlementaire Japon-Mékong. Il s’est ensuite rendu à déjeuner de travail organisé par des chefs d’entreprise japonais. A cette occasion, le Premier ministre a souligné le potentiel de la région du Mékong. Selon lui, cette région se transforme en un “centre de croissance d’envergure mondiale” en raison de son emplacement économique stratégique, et de ses attraits touristiques.

M.Hun Sen a également mis en exergue les mesures et politiques économiques spécifiques du Cambodge visant à répondre aux besoins pratiques du secteur privé : Facilitation des échanges, simplification et automatisation des procédures douanières et réduction progressive des droits de douane à partir de 2019.

”…Au nom du gouvernement royal du Cambodge, je voudrais saluer la décision judicieuse de tous les investisseurs, en particulier ceux du Japon, qui ont choisi le Cambodge comme une destination à fort potentiel d’investissement pour la création ou l’expansion de leur entreprise…”, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a profité de cette occasion pour mettre en évidence la stratégie rectangulaire-phase IV du gouvernement royal du Cambodge et sa politique « d’économie ouverte » pour tous les investisseurs sans discrimination.

JETRO

Le Premier ministre, a également participé au Forum des entreprises entre le Japon et le Mékong organisé par l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO). Lors de cette rencontre, il a souligné les atouts du pays en matière d’investissement : Climat favorable, stabilité politique, emplacement stratégique au sein de l’ASEAN qui devient “l’usine de l’Asie”, une main-d’œuvre jeune et une économie ouverte aux investisseurs.

Avec Hiroyuki Ishige, président de l’Organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO), en marge du 10e Sommet Mékong-Japon

Pendant son séjour au Japon, M.Hun Sen aura également visité le port à conteneurs de Yokohama et le centre Ariake Water Reclamation, deux fleurons de l’économie japonaise.

Rencontre avec les communautés cambodgiennes du Japon
Rencontre avec les communautés cambodgiennes du Japon

Le Premier ministre aura également profité de ce sommet pour rencontrer des membres de la communauté cambodgienne et des étudiants cambodgiens vivant et étudiant au Japon.

NB : Echanges en progression

Les échanges entre le Cambodge et le Japon ont considérablement augmenté au cours du premier semestre de l’année 2018, avec une hausse des exportations de 19% et une augmentation des importations de 9,5%, selon les chiffres de l’Organisation japonaise du commerce extérieur.

Au cours des six premiers mois de l’année, des envois d’une valeur de 706 millions de dollars ont été expédiés au Japon. Le Cambodge a acheté pour 191 millions de dollars de produits japonais.

La plupart des exportations cambodgiennes sont des vêtements, des chaussures et, dans une moindre mesure, des composants électroniques tels que les batteries de téléphones portables.

Le Japon a principalement exporté des machines, des voitures et des produits électroniques vers le Royaume, ainsi que du boeuf, de l’acier et des produits pharmaceutiques, selon le ministère cambodgien du Commerce.

Selon la Banque nationale du Cambodge, les plus gros acheteurs de produits cambodgiens sont les États-Unis (21%), suivis de l’Angleterre et de l’Allemagne, qui représentent conjointement 17,8% du total des exportations. Le Japon représente 7,5%.

En 2017, le Cambodge a importé en majeure partie depuis la Chine, la Thaïlande et le Vietnam, représentant respectivement 41,7%, 16,5% et 11,7% des importations totales du pays. Les importations en provenance du Japon représentent 4,2% de l’ensemble des importations.

Aides japonaises

Le Japon, par le biais de sa branche officielle chargée du développement, l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), est le plus important donateur bilatéral au Cambodge depuis des années (à l’exclusion de la Chine, leur aide ne prenant pas toujours la forme traditionnelle). L’aide publique au développement du Japon s’est élevée à plus de 2,4 milliards de dollars entre 1993 et 2014, dont 190 millions de dollars en prêts, 1,4 milliard de dollars en dons et 798 millions de dollars en coopération technique.

Photographies AKP

Contenus sponsorisés

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

Dans le but de diversifier son offre et de répondre aux attentes des clients les plus exigeants, BRED Bank Cambodia propose aujourd’hui une offre flexible...

Haut de page