Phnom Penh : Langue khmère obligatoire pour les panneaux publicitaires

La municipalité de Phnom Penh a publié un avis vendredi sommant les entreprises et commerces de Phnom Penh de faire la promotion de leurs services en langue khmère et non en anglais coréen ou chinois.

La date limite a été fixée au 14 septembre.

Phnom Penh : Langue khmère obligatoire pour les panneaux publicitaires
Phnom Penh : Langue khmère obligatoire pour les panneaux publicitaires. Photographie Christophe Gargiulo

Le vice-gouverneur de Phnom Penh, Hout Hay, a déclaré que des mesures seront prises contre les entreprises qui ne respectent pas ces directives initiées par le ministère du Tourisme.

M. Hay a averti que les autorités engageraient des poursuites judiciaires contre les réfractaires.

”…Après l’expiration de ce délai, nous enverrons des inspecteurs pour vérifier. Si un commerçant ne se conforme pas à ces directives, nous entamerons des poursuites et enlèverons les panneaux d’affichage…”, a-t-il déclaré.

Il a ajouté que le ministère et la mairie avaient déjà lancé un appel aux chefs d’entreprise pour qu’ils utilisent des panneaux en langue khmère en grosses lettres.

Toutefois, il a précisé que les annonces en d’autres langues pouvaient être faites en plus petites lettres et situées sous l’annonce principale en khmer.

Apparemment, peu de commerçants auraient suivi les directives publiées il y a plusieurs semaines. C’est la raison pour laquelle la municipalité a proposé de repousser la date limite.

Haut de page