Loisirs : Que faire à Phnom Penh ce weekend ?

Que faire à Phnom Penh ce weekend ? Une sélection de quelques événements ce weekend, proposée par Adèle Tanguy.

Set en pleine rue à Bassac Lane

Vendredi, choisissez parmi une sélection de concerts pour commencer le weekend. A Bassac Lane, venez apprécier l’ambiance de cette rue animée au son du set de The 99 Boyz. Les 99 Boyz reprennent des chansons que vous pensiez avoir oubliées et les transforment en hymnes rock. Aucune mélodie n’est interdite tant qu’elle est sortie avant la fin de l’année 1999 !

Set en pleine rue à Bassac Lane
Set en pleine rue à Bassac Lane

Mike Dynamo est le chanteur principal, MC et le maître d’œuvre de The 99 Boyz. La guitariste et chanteuse Saska ‘The Human Jukebox’ Chewan est le génie musical du groupe tandis que le batteur Kenneth ‘Starkiller’ Simmons définit les rythmes qui font vibrer tout le groupe. Amenez des amis. Ou venez en faire de nouveaux!

Bassac Lane, Phnom Penh
de 21 h à minuit
entrée gratuite

Voix soul et chansons originales

Au Good time bar, vendredi soir toujours, se produit Ernie Buck, à 22 h. Une voix soul aux yeux bleus avec une guitare et un ukulélé de style folklorique. Ernie Buck chante ses propres compositions narrant une vie de mésaventures.

Vendredi, de 22 h à minuit
Good Time Bar, 128A, Street 19, Chey Chomnas, Phnom Penh

Café débat sur la Constitution cambodgienne

Samedi, le Cambodge célèbre son Constitutional Day. A cette occasion, le Justice Café organise un café-débat pour discuter de l’importance de la constitution au Royaume du Cambodge. Modératrice, Mme Socheata Dy, profitera de cette conférence pour présenter (à nouveau) la Constitution cambodgienne annotée, publiée en décembre 2017 par Destination Justice. Quelques exemplaires seront disponibles à l’achat à un prix réduit.

Samedi, de 14 h 30 à 16 h

Justice Café, D6E0 Street 53BT, Sangkat Boeung Tumpun, Phnom Penh

Documentaires sur l’industrie textile

Samedi toujours, la Meta House projette deux documentaires sur les usines de textile au Cambodge et en Chine. « Sweatshop » (2014, 50 min) relate l’histoire du plus grand journal de Norvège ayant envoyé trois jeunes blogueurs de mode à Phnom Penh pour travailler pendant un mois dans une usine de vêtements.

Ceux-ci en sont revenus transformés. « China Blue » (2006, 55 min) explore le sort des ouvriers de la Chine du Sud qui luttent pour répondre aux demandes occidentales avec des salaires en baisse. Les travailleurs de ces usines n’ont souvent que le rêve d’exploiter leur propre entreprise alors que leurs corps finissent par succomber aux effets dévastateurs de leurs tâches.

Samedi, de 19 h à 20 h
à la Meta House, 37 Sothearos Blvd., Phnom Penh

DJ Dara à l’IFC

Samedi soir, le Bistrot de l’Institut français va bouger au son des platines de Dj Dara. Dara a commencé à mixer il y a 20 ans. Puisant ses influences auprès d’artistes comme Jeff Mills, Aphrodite ou Congo Natty, il se spécialise dans la deep et tech house. De retour au Cambodge où il a ses racines, Dara vous propose sa meilleure sélection de funk, disco et rock pour une soirée où il compte bien vous faire danser toute la nuit.

DJ Dara à l'IFC
DJ Dara à l’IFC

Samedi de 19 h 30 à 22 h
l’Institut français, No. 218, Keo Chea (St. 184), Phnom Penh

Tradition & Life

Dimanche, place à l’art, avec la représentation de Tradition & Life, organisée par le Cambodian Living Arts au musée national. Cette pièce de théâtre et de danse est donnée par la troupe du village de Tong Nong Leh, composée de membres de la communauté de Kreung de la province de Ratanakiri. Elle raconte l’histoire de la minorité ethnique Kreung et de leurs traditions.

Dimanche, de 18 h 30 à 19 h 30
au musée national
Billets 5 $ – au 096 883 9884/098 512 255, au bureau de l’ACC ou à la billetterie du Musée national des beaux-arts

Haut de page