JICA : Feux verts pour Phnom Penh

Sous la supervision de l’Agence japonaise de coopération internationale, la municipalité de Phnom Penh a installé une centaine de  feux de circulation et de caméras de sécurité pour réduire les embouteillages.

115 feux prévus

M. SAM Piseth, directeur du département des travaux publics et des transports de Phnom Penh, a indiqué dimanche matin que 115 feux étaient prévus et que l’Agence de coopération internationale du Japon en a installé et fait fonctionner 105, les 10 derniers étant à venir.

Nouveaux feux de signalisation. Photographie par construction-property.com
Nouveaux feux de signalisation. Photographie par construction-property.com

La semaine dernière, l’équipe a installé et mis en service quatre nouveaux sites: 1- l’intersection entre le boulevard Sihanouk et le boulevard Sothearos; 2- l’intersection entre la rue 337 et la route 566; et rue 2002 et 4ème – Intersection du trafic le long de la route nationale 4 et de l’usine QMI.

M. Sam Piseth a déclaré que Phnom Penh compte actuellement 160 emplacements de feux de signalisation. La municipalité prévoit également de produire un clip vidéo pour expliquer au public comment utiliser le nouveau système.

En attendant que ces nouveaux feux fonctionnent, ce sont les policiers qui ”assurent” la circulation aux intersections les plus encombrées.

Manque de coopération

M. Kimtry, directeur adjoint du département municipal des transports, a déclaré que le projet était retardé en raison du manque de coopération des résidents et des conditions défavorables pour les travaux routiers : ”…Ces projets sont toujours confrontés à des obstacles.

L’installation des pôles de circulation est l’une d’entre elles. Il est difficile de trouver un endroit adéquat sans trop perturber la circulation existante. Lorsque nous les installons devant les maisons des résidents, les propriétaires ne veulent pas coopérer parce qu’ils disent qu’ils bloquent leur maison…”.

JICA

Tout au long de la mise en œuvre du projet, JICA, l’agence japonaise qui finance et implémente le projet, offre également une formation aux agents de transport sur la meilleure façon de gérer le trafic depuis le centre de contrôle de la circulation. À la fin du projet, les travaux de maintenance de la feux de signalisation seront effectués par le service des transports municipaux.

Haut de page