Gouvernement : Projet de création de deux nouvelles provinces

Mondulkiri et Ratanakiri

Le Gouvernement Royal créera deux nouvelles provinces pour, indique-t-il, plus d’efficacité dans la gestion administrative.

Les deux nouvelles provinces seront formées à partir de zones de la province de Kandal et de deux districts des provinces de Mondulkiri et de Ratanakiri.

Villageois du Ratanakiri. Photographie Christophe Gargiulo
Villageois du Ratanakiri. Photographie Christophe Gargiulo

Le gouvernement  a déclaré qu’il créerait ces deux nouvelles provinces pour accroître l’efficacité administrative et améliorer l’ordre public.

Dans un communiqué publié en fin de semaine, le ministre de l’Intérieur, Sar Kheng, a demandé au Premier ministre Hun Sen d’autoriser la création des nouvelles provinces.

Il a déclaré que le plan était «basé sur des observations générales sur la géographie et la démographie du Cambodge concernant la gestion administrative, le maintien de la sécurité et de l’ordre public, le développement local, et la fourniture de services publics aux citoyens».

Khieu Sopheak, porte-parole du ministère de l’Intérieur, a déclaré que les provinces existantes étaient trop grandes et que leur administration manquait d’efficacité.

En 2013, le gouvernement a créé la province de Tbong Khmum en divisant la province de Kampong Cham pour des raisons similaires. À l’époque, le parti d’opposition était dominant dans la province.

Inquiétudes

Les populations autochtones des provinces du nord-est ont soulevé des inquiétudes concernant les réserves fauniques qui pourraient être affectées par le projet du gouvernement de créer de nouvelles provinces dans le district de Koh Nhek de la province de Mondulkiri et le district de Lumphat (Ratanakiri).

Yun Lorang, secrétaire de l’Alliance des peuples autochtones du Cambodge, a déclaré à la presse locale que de nombreux autochtones vivant dans les deux districts lui avaient fait part de leurs préoccupations.

M. Lorang a déclaré que les populations autochtones craignaient que la création des nouvelles provinces n’affecte trois réserves fauniques situées dans les deux districts : la réserve de Prey Pok, la réserve naturelle de Lumphat et la réserve de Phnom Prech.

Il a indiqué que la plupart des personnes vivant dans les deux districts appartiennent au groupe autochtone Bunong et à d’autres minorités ethniques, notamment Kreung, Tumpuon et Kroal.

M. Kheng a indiqué que des responsables techniques seront désignés pour mener une étude de faisabilité sur les zones proposées. Il s’entretiendra ensuite avec le Premier ministre.

Haut de page