Gouvernement : Hun Sen conforte son équipe de ministres

NDLR : Pas de surprise ni de changement dans la composition du gouvernement qui siégera pour 5 ans. Le Premier ministre a choisi de garder les rênes du pouvoir en gardant quasiment la même composition ministérielle. Les quelques changements immédiats concernant cette nouvelle législature sont la création Création du Conseil Suprême Consultatif pour les Intérêts Nationaux et l’obligation pour les députés de quitter leur emploi s’ils travaillent dans la fonction publique. Le Premier ministre a également annoncé qu’il y aurait une large ouverture aux jeunes et aux membres des partis d’opposition ayant participé aux élections, dans la constitution des secrétariats d’état.

La composition du gouvernement cambodgien pour le sixième mandat, a été établie après que l’Assemblée nationale a adopté un vote de confiance jeudi matin.

Samdech Hun Sen a été nommé à nouveau Premier ministre. La nouvelle composition est quasi- identique à celle des anciens membres du cabinet, à l’exception de trois vice-premiers ministres, ce qui porte  le nombre total à dix.

Les 10 vice-premiers ministres du Cambodge sont : Sar Kheng, Tea Banh, Hor Namhong, Men Sam An, Bin Chhin, Yim Chhaily, Ke Kim Yan, Prak Sokhonn, Aun Pornmoniroth et Chea Sophara.

Les ministres Chea Sophara, Aun Pornmoniroth et Prak Sokhonn deviennent vice-premiers ministres parmi les 10 vice-premiers ministres.

Vingt-huit ministres actuels ont pris leurs fonctions et Mao Havanall, secrétaire d’État à l’aviation civile, a été nommé ministre chargé du secrétariat de l’aviation civile.

Les 125 législateurs ont également élu  le président de l’Assemblée nationale, les deux vice-présidents, les présidents et les vice-présidents des dix commissions et ont donné leur confiance au nouveau gouvernement.

Heng Samrin a été réélu président de l'Assemblée Nationale
Heng Samrin a été réélu président de l’Assemblée Nationale

Heng Samrin a été réélu président, Nguon Nhel premier vice-président et Khuon Sodary deuxième vice-président.

S’exprimant lors de la session de l’Assemblée nationale, le Premier ministre cambodgien Hun Sen a déclaré que le nouveau gouvernement mandataire s’engage à mettre en œuvre un programme politique spécial pour le développement du Cambodge.

Programme

Le premier ministre s’engage à:

(1) assurer la paix, la stabilité, la sécurité et la sécurité du pays pour le bien-être de la population ; protéger l’indépendance et l’intégrité territoriale.

(2) renforcer le développement socioéconomique dans tous les domaines en accordant la priorité aux réformes de la gouvernance visant à renforcer les institutions publiques et à mettre en place une administration transparente et un service public efficace ; assurer la stabilité macroéconomique pour soutenir une croissance durable, inclusive et équitable; investir dans le capital humain ; promouvoir les investissements publics et privés dans les infrastructures matérielles et logicielles ; renforcer l’inclusion financière, fournir des services financiers de petite et moyenne taille et des services de prêts ruraux aux petites et moyennes entreprises et aux personnes à faible revenu à des taux d’intérêt appropriés.

(3) fournir un emploi de qualité et une formation professionnelle aux jeunes ; aider les agriculteurs à accroître la production et l’accès au marché pour les produits agricoles à des prix appropriés ; augmenter les salaires, et améliorer les conditions de travail et assurer l’emploi des travailleurs, augmenter les cotisations de retraite pour tous les fonctionnaires, ainsi que pour les retraités et les anciens combattants ; élargir l’approvisionnement en électricité et réduire les coûts d’électricité, ainsi que le coût de l’éducation dans les zones rurales.

(4) renforcer la politique de protection sociale sur les principes d’efficacité et de durabilité, en particulier pour les groupes défavorisés et vulnérables.

Les mesures spécifiques à mettre en œuvre en 2019 sont les suivantes : promouvoir les salaires des travailleurs et des employés, car ils recevront régulièrement leur salaire continu toutes les deux semaines ; augmenter chaque année les salaires des fonctionnaires, des enseignants et des forces armées ; et augmenter les pensions des retraités et des anciens combattants pour améliorer leurs moyens de subsistance; réduire les coûts d’électricité en 2019-2020; mettre en œuvre une politique de protection sociale donnant la priorité aux femmes enceintes et aux enfants de moins de deux ans.

Composition du nouveau gouvernement :

Haut de page