Banque Asiatique de Développement : 7% de croissance attendus pour 2018 et 2019

La Banque asiatique de développement (BAD) prévoit une croissance du produit intérieur brut (PIB) du Cambodge en 2018, avec de fortes performances attendues dans les exportations et la demande intérieure.

Banque Asiatique de Développement : 7% de croissance attendus pour 2018 et 2019
Banque Asiatique de Développement : 7% de croissance attendus pour 2018 et 2019

Dans une mise à jour de sa publication phare, Asian Development Outlook (ADO) 2018, la BAD prévoit une croissance économique d’environ 7% pour 2018 et 2019 C’est une prévision en ligne avec une croissance stable dans la plupart des pays en développement et une vigueur modérée dans les principales économies industrielles.

”…L’économie du Cambodge continue de croître à un rythme soutenu, propulsée par une forte croissance des exportations, des arrivées de touristes régulières, une demande intérieure soutenue et une politique budgétaire expansionniste…”, a déclaré Sunniya Durrani-Jamal, directrice nationale de la BAD au Cambodge.

”…L’augmentation rapide des salaires sans augmentation de la productivité pourrait toutefois constituer un risque national majeur, érodant la compétitivité extérieure du Cambodge, qui repose encore essentiellement sur une main-d’œuvre bon marché…”, a-t-elle ajouté.

Exportations

Les exportations de marchandises ont augmenté de 13,3% et les importations de 25,7% en raison de la forte demande intérieure au premier semestre de 2018, précise le document de la BDA.

Il est également mentionné que le déficit de la balance courante hors transferts officiels atteindra 12,1% du PIB cette année, contre 10,9% en 2017, mais il devrait diminuer l’an prochain, tout en restant supérieur aux prévisions de l’OAD d’avril 2018, de 11,1% en 2018 et 10,8% en 2019.

La reprise du secteur du tourisme, qui a débuté au début de l’année dernière, s’est poursuivie, principalement soutenue par les arrivées de touristes en provenance de Chine.

Balance des paiements

La balance des paiements globale devrait rester excédentaire en raison des apports massifs d’investissements étrangers directs. Ceci conduit à une nouvelle accumulation des réserves en devises, passant de 9,1 milliards de dollars en juillet 2018 à environ 10 milliards fin 2018. Cela représente six mois de couverture des importations.

Inflation modérée

Malgré une forte croissance, l’inflation a été modérée, atteignant en moyenne 2,4% au premier semestre de 2018, contre 3,4% un an plus tôt en raison de la hausse modérée des prix des denrées alimentaires (2,6% cette année et à 3% l’an prochain).

Prévisions

La prévision de croissance avancée par la BAD est légèrement supérieure à celle du gouvernement cambodgien. Le gouvernement a prédit que l’économie du pays devrait croître de 6,9% en 2018, portant le PIB du pays à environ 24,5 milliards de dollars américains.

Haut de page