Sam Rainsy appelle à la libération de Kem Sokha

Dans un message sur sa page Facebook, L’ancien chef de l’opposition, Sam Rainsy, appelle le Premier ministre Hun Sen à libérer l’ancien dirigeant du CNRP, Kem Sokha.

M. Rainsy affirme que le Parti Populaire Cambodgien, fort de sa victoire éclatante lors des élections du 29 juillet doit libérer M. Sokha.

Sam Rainsy
Sam Rainsy

“…Maintenir Kem Sokha en prison après une victoire aussi douteuse lors de ce qui était une fausse élection n’aidera certainement pas Hun Sen dans ses efforts pour défendre ce qui reste de la légitimité de son gouvernement…”, a-t-il déclaré.

Rappelons que M. Sokha a été arrêté pour trahison l’année dernière à la suite de commentaires formulés dans une vidéo datant de 2013.

Dans ce document de CBN, Kem Sokha suggérait le gouvernement américain l’avait conseillé pour renverser le régime du PPC  au Cambodge.

Le CNRP a ensuite été dissous par la Cour suprême en novembre 2017 et 118 de ses militants ont été exclus de la vie politique pendant cinq ans.

L’audience pour une éventuelle remise en liberté sous caution de Kem Sokha aura lieu demain, mercredi 22 août.

Haut de page