Premier ministre : La traque aux critiques en ligne est ouverte

S’adressant aux travailleurs du textile d’une usine de la ville de Chong Mon, dans la province de Kampong Speu, le premier ministre Hun Sen a déclaré lors de son discours que le gouvernement gardait un œil sur les internautes qui faisaient des commentaires indésirables ou critiques en ligne.

Le premier ministre Hun Sen
Le premier ministre Hun Sen

”…Les responsables gouvernementaux chargés de surveiller les comptes des médias sociaux sont en mesure de localiser et de se procurer l’identité d’un utilisateur en moins de huit minutes…Ne pensez pas que vous pouvez vous cacher derrière la technologie…”, a-t-il déclaré, ajoutant qu’il était de l’intérêt de la sécurité nationale d’identifier les auteurs de critiques en ligne, même en dehors du pays.

M. Hun Sen a déclaré que la mesure avait été mise en œuvre à la suite de critiques du gouvernement concernant le climat politique après la dissolution du principal parti d’opposition en novembre.

Il a déclaré que le gouvernement se concentrerait principalement sur les partisans du CNRP qui, selon lui, critiquent et insultent les partisans du PPC en ligne.

Contenus sponsorisés

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

Dans le but de diversifier son offre et de répondre aux attentes des clients les plus exigeants, BRED Bank Cambodia propose aujourd’hui une offre flexible...

Haut de page