Politique – Elections : Les Philippines félicitent le royaume

Les Philippines ont félicité le Cambodge pour ses élections nationales “réussies”, des élections que les États-Unis, l’Australie et l’Union européenne ont critiqué pour leur manque de crédibilité dans un climat que les trois pays déclarent comme “restrictif”.

“…Au nom du président Rodrigo Duterte et du peuple philippin, je tiens à féliciter le gouvernement cambodgien et son peuple pour le déroulement pacifique et ordonné de ses récentes élections nationales…”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Alan Peter Cayetano ce dimanche 5 août.

Rodrigo Duterte et Hun Sèn, des alliés naturels
Rodrigo Duterte et Hun Sèn, des alliés naturels

Le Premier ministre cambodgien Hun Sen est parfois comparé à Duterte, surnommé “The Punisher”, qui dirige les Philippines avec une main de fer.

Autres réactions

Dans un communiqué du 30 juillet, la Maison-Blanche a déclaré : “…les élections imparfaites, qui excluaient le principal parti d’opposition du pays, représentent le revers le plus important du système démocratique inscrit dans la constitution du Cambodge…”.

“…Les Etats-Unis regrettent que les élections législatives du 29 juillet au Cambodge n’aient été ni libres ni équitables et n’ont pas représenté la volonté du peuple cambodgien…”, a ajouté la Maison Blanche.

L’Union Européenne a déclaré que les élections cambodgiennes “…se sont déroulées dans un climat politique très restrictif..”.

“…L’absence de véritable concurrence électorale et l’absence d’un processus politique inclusif signifient que les élections du 29 juillet ne sont pas représentatives de la volonté démocratique de l’électorat cambodgien et que son résultat manque de crédibilité…”, a déclaré l’UE dans son communiqué.

La ministre australienne des Affaires étrangères, Julie Bishop, a déclaré que l’Australie “…avait de sérieuses préoccupations…” concernant les élections au Cambodge. Julie.Bishop a ajouté que ces élections “…ont annulé plus de 25 années de progrès vers la démocratie au Cambodge…”.

Haut de page