Gouvernement : Réunion de l’Assemblée nationale le 5 septembre

Les députés cambodgiens se réuniront le 5 septembre et un premier conseil des ministres aura lieu deux jours plus tard, a annoncé mercredi le Premier ministre Hun Sen, après la victoire de son parti aux élections législatives, victoire qui a fait couler beaucoup d’encre.

le Premier ministre Hun Sen
le Premier ministre Hun Sen. Photographie Photo : Hun Yuthkun – AKP

La séance d’ouverture de l’Assemblée nationale sera présidée par le roi Norodom Sihamoni, a déclaré Hun Sen lors d’une de ses visites devant plusieurs milliers d’ouvriers du textile dans une usine de la dans la ville de Chbar Mon, province de Kampong Speu.

“…Je voudrais annoncer à tous les Cambodgiens que j’ai rencontré le roi hier, je lui demandé de changer la date pour ouvrir la session de l’Assemblée nationale et former un nouveau gouvernement…”, a-t-il déclaré.

M. Hun Sen avait déclaré lundi dernier  qu’il souhaitait qu’un nouveau gouvernement soit créé le plus tôt possible pour faciliter sa participation à l’Assemblée générale des Nations Unies au nom du nouveau gouvernement, le Cambodge assurant la vice-présidence des Nations Unies cette année.

Le Premier ministre a profité de sa visite pour exprimer également ses remerciements aux ouvriers pour leur soutien au Parti du Peuple Cambodgien (PPC), lors des élections parlementaires du 29 juillet dernier.

Il a aussi promis de continuer à rendre visite à tous les ouvriers et employés d’usine durant son prochain mandat.

”…Je tiens à remercier tous ceux qui se sont rendus aux urnes, ce qui a fait du Cambodge le deuxième pays au monde avec le taux de participation électorale le plus élevé après la Belgique…Merci également à ceux qui ont voté pour le PPC, ce qui reflète votre bonne décision de maintenir la paix et le développement…”, a-t-il déclaré

Le Premier ministre a aussi profité de cette occasion pour lancer un nouvel appel à toutes les acteurs du secteur du vêtement (propriétaires d’usine, directeurs et ouvriers) ”…pour plus de solidarité, pour faire de leur mieux pour résoudre les problèmes et d’éviter les conflits entre les employeurs et les ouvriers, ainsi que de prêter attention au bien-être social des ouvriers afin de transformer les usines en une communauté de travail harmonieuse….”.

Au cours de son (très long) discours, l’homme fort du régime a également souligné les mesures prises par son gouvernement pour améliorer la condition des employés du textile.

 

Haut de page