Elections : 125 sièges pour le PPC, Hun Sen déclare vouloir jouer l’ouverture

Le Comité National des Elections a annoncé mercredi soir que le PPC a remporté les 125 sièges parlementaires aux élections législatives qui se sont déroulées le 29 juillet.

Le taux de participation a été de 83,02% et il y a eu 6 956 900 votes valides. le PPC a recueilli 4 889 113 votes au total, soit 77,36% des voix.

Elections : 125 sièges pour le PPC, Hun Sen déclare vouloir jouer l'ouverture
Elections : 125 sièges pour le PPC, Hun Sen déclare vouloir jouer l’ouverture

Les trois concurrents les plus proches comme précédemment annoncé sont le Funcinpec avec 374 510 voix, le parti de la Ligue pour la démocratie avec 309 364 voix et le parti de la volonté khmère avec 212 869 voix.

Lors des législatives précédentes tenues en juillet 2013, le PPC avait obtenu 3,23 millions de voix, soit 68 des 123 sièges à l’AN, tandis que l’ancien parti d’opposition (CNRP) avait remporté 2,9 millions de voix (55 sièges).

Après l’annonce des résultatS, le PPC a publié une déclaration proclamant une ”victoire retentissante”.

“…Le PPC regrette toutefois qu’un certain nombre de communautés étrangères n’aient pas observé le processus électoral … et accusé l’élection de ne pas être libre ou équitable…Cette attitude insulte fortement les sept millions d’électeurs qui ont voté…Cela ne profite pas au développement de la démocratie et de la paix au Cambodge…”, indique également le communiqué du parti.

Comme prévu, la session inaugurale de la nouvelle Assemblée Nationale aura lieu dans la matinée du 5 septembre 2018 sous la présidence de Sa Majesté Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge, puis les nouveaux députés prêteront serment au Palais royal dans l’après-midi.

Le lendemain, le 6 septembre, l’AN organisera sa première session dans la matinée pour élire sa nouvelle direction et former le nouveau Conseil des ministres, puis les nouveaux membres du gouvernement prêteront serment dans l’après-midi du même jour, alors que la première réunion du Conseil des ministres aura lieu le 7 septembre.

Quelques heures avant l’annonce des résultats définitifs,  Le Premier ministre Hun Sen, a annoncé que le nouveau gouvernement donnerait l’opportunité à des représentants d’autres partis de jouer un rôle durant cette législature.

Ouverture vers les autres partis

“…Je proposerai aux responsables des autres partis politiques des postes de  secrétaire d’Etat, sous-secrétaire d’Etat, ou conseiller du gouvernement royal, mais ils ne seront pas membres du gouvernement. Cette position nécessite un vote de confiance du parlement…”, a déclaré le Premier ministre.

Il a également ajouté qu’il serait preneur d’idées et de suggestions de la part des autres partis, ”…tant que cela va dans le sens de la construction du pays et du développement…”, a-t-il précisé.

L’homme fort du pouvoir a ensuite remercié  les Cambodgiens ayant participé à ces élections :”…Merci à tous les compatriotes qui ont décidé de voter lors du 6ème mandat des membres de l’Assemblée nationale (2018-2023) le 29 juillet 2018 avec 6 956 900 électeurs, soit 83,02%…”, a écrit le Premier ministre.

“…Merci à tous les membres du PPC dans tout le pays, en particulier à ceux qui ont participé activement à la campagne électorale et sont allés voter pour le PPC. En remportant 125 sièges parmi 25 circonscriptions, le peuple a reconnu le leadership du parti et a choisi la paix, le développement et la démocratie pour l’ensemble du pays…”, at-il ajouté.

Opposition fustigée

Le PPC s’en est ensuite, sans surprise, pris à l’opposition, annonçant : ”…Les résultats des élections ont largement démenti les tentatives perfides de groupes d’opposition illégaux et de cercles mal intentionnés à l’étranger pour déformer la vérité. Ces tentatives visaient simplement à  détruire le processus démocratique au Cambodge…”, conclut le communiqué.

Si l’ouverture annoncée par le Premier ministre a déjà été saluée par quelques autres partis, la prochaine inconnue reste la composition du gouvernement. Continuité, ouverture à la société civile, rajeunissement ? Réponse le 7 septembre.

Haut de page