Photographie : Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva

Il y a dix ans encore, le quartier de Chroy Chongva ressemblait à une banlieue verte de Phnom Penh, alors que bulldozers et promoteurs n’avaient pas encore mis la main sur ses terrains en bordure du Mékong où abondaient potagers et barques de pêcheurs.
Aujourd’hui pris dans la fièvre immobilière, Chroy Chongva est devenu un drôle d’endroit, petites rues, pagodes et commerces de proximité ont gardé leur charme de banlieue Phnom Penhoise, mais les terrains défrichés en attente d’acheteur se multiplient. Les chantiers se multiplient, certains sont terminés, tels ces gigantesques verrues de béton qui manquent tout de même d’harmonie.
Avec cet apport, le commerce fleurit, en particulier celui des salons de coiffure, petites échoppes sympathiques qui s’animent dès cinq heures alors que les jeunes filles se préparent à aller travailler au Washington ou au Millionnaire, officiellement des salons de massage et espaces de détente et karaoké…Photographies par Christophe Gargiulo.
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva
Deux Cambodge ou les rues de Chroy Chongva

 

Haut de page