Météo : Nouvelles inondations à prévoir en province

Le ministère des Ressources en Eau et de la Météorologie lance un appel aux résidents proches des rivières Sekong et Sesan, dans la province de Stung Treng, suite aux nouvelles inondations provoquées par l’effondrement du barrage Se-Pian Se Nam Noi dans le sud du Laos, et des pluies abondantes dans la région.

Dans le Ratanakiri
Dans le Ratanakiri. Photographie MREM

Depuis mardi, le gouvernement laotien a évacué des milliers de ses citoyens après l’effondrement du barrage dans la province d’Attapeu. Des centaines de personnes sont portées disparues après l’effondrement du barrage, provoquant des inondations qui ont littéralement balayé les habitations. La catastrophe a laissé plus de 6 600 personnes sans abri, indique l’agence de presse Lao News.

Nouvelles inondations à prévoir en province
Nouvelles inondations à prévoir en province. Photographie MREM

Le gouverneur de la province de Stung Treng, Mom Saroeun, a déclaré hier que l’incident du barrage n’a pas encore affecté sa province, mais a alerté les autorités locales pour se préparer à intervenir. Pendant ce temps, les inondations dues aux fortes pluies ont continué à frapper plusieurs provinces du Royaume.

La Commission du Mékong (Mekong River Commission) a annoncé hier que les niveaux d’eau des rivières continueraient d’augmenter rapidement, touchant plusieurs régions du Cambodge : ”…Les niveaux d’eau à Stung Treng et Kratie passeront à plus de 9 mètres…”, a déclaré la Commission, ajoutant que : “…A Kampong Cham, il y aura une augmentation d’un peu plus de deux mètres…ces stations pourraient atteindre leurs niveaux d’alerte d’inondation la semaine prochaine, lorsque les niveaux d’eau atteindront 12 mètres à Stung Treng, 23 mètres à Kratie, 8 mètres dans le Ratanakiri et 16 mètres à Kampong Cham…”. La semaine dernière, des inondations ont touché sept provinces : Kampot, Koh Kong, Preah Sihanouk, Kep, Kampong Speu, Ratanakiri et la province de Battambang. Les inondations ont également frappé la capitale. Lundi, les autorités provinciales ont commencé à évacuer les villageois touchés par les inondations le long de la rivière Sesan. Cette rivière est connue pour fréquemment inonder les zones basses telles que Andoung Meas, Taveng, Veun Sai et le district d’O’yadav. Plus de 7000 familles ont été touchées.

 

Haut de page