La maison des héros, un centre de retraite pour les chiens démineurs

Yulia Khouri, fondatrice de l’entreprise sociale et de la clinique vétérinaire Animal Mama, adopte Muriel en 2016. C’est le début d’une longue histoire avec cette femelle berger malinois de 12 ans, venue du Centre d’Actions contre les Mines du Cambodge (CMAC) après avoir été entraînée en Bosnie.

Yulia Khouri, fondatrice de l’entreprise sociale et de la clinique vétérinaire Animal Mama
Yulia Khouri, fondatrice de l’entreprise sociale et de la clinique vétérinaire Animal Mama

« Dans le monde d’aujourd’hui, pratiquement tout a été accompli. Mais après maintes recherches sur l’avenir de ces chiens détecteurs de mines, je découvre qu’il n’existe aucun centre de repos pour eux. Les chiens trop âgés se retrouvent à la rue, mal adoptés ou encore euthanasiés, et je trouve cela aberrant et choquant », déclare-t-elle.

Nous parlons très peu de ces chiens, pourtant ils sont entrainés tous les jours, ils voyagent, ils sauvent des milliers de vies – ce sont des héros. Yulia compte bien le partager avec le monde entier via la fondation ‘’La Maison des Héros (Home of Heroes)’’, un projet qui lui tient particulièrement à cœur.
Elle y imagine un grand terrain, des courses d’obstacles, des dresseurs ne faisant qu’un avec leur chien, des chambres de repos individuelles et un régime alimentaire adapté. Non seulement les chiens âgés détecteurs de mines pourront avoir une retraite tranquille, mais les jeunes chiens qui n’auront pas passé les examens d’entrée pour le déminage pourront avoir une deuxième chance en devenant des chiens de sécurité. Yulia raconte : « Ces chiens démineurs sont différents des chiens domestiques : ils vivent par le travail, ils sont vifs, forts, intelligents et fusionnent avec leur maître ».

Un an après cette belle rencontre, Yulia signe un mémorandum d’entente avec Norwegian People’s Aid (NPA), une ONG présente dans plus de 33 pays et engagée dans les activités de déminage et d’aide humanitaire. La collaboration permet donc à Animal Mama de récupérer les chiens détecteurs de mines, disqualifiés ou retraités, qui sont actuellement au nombre de 11 dans les locaux d’Animal Mama.

« Notre modèle est de devenir une entreprise sociale durable, en fournissant des services vétérinaires de qualité à la communauté. Les profits que nous allons générer seront utilisés pour soigner les animaux. Ensuite, le projet serait de créer une entreprise de sécurité pour les particuliers. En créant un service payant, ce projet nous permettra de financer la construction de la Maison des Héros », explique Yulia. Pour parvenir à son objectif, Animal Mama devra faire une levée de fonds de 100 000 dollars américains pour commencer à construire un lieu adapté.  « Nous espérons que cela puisse se faire d’ici 2019 », conclut-elle.

Toute donation est la bienvenue : les dons peuvent être faits à la clinique Animal Mama. Pour plus d’informations, sur la Maison des Héros : https://thehomeofheroes.org.

Animal Mama Veterinary Hospital and Pet Wellness Center

N°15, Rue 500, Phnom Penh

010 500 999

yulia@animal-mama.com

https://animal-mama.com/

Textes et photographies par Céline TROEUNG

Haut de page