Inondations : Attention aux mines

Ly Thuch, premier vice-président de l’Autorité Cambodgienne de l’Action contre les Mines et de l’Assistance aux victimes publie une déclaration dans laquelle il avertit le personnel de terrain et les habitants des zones inondées de faire preuve de prudence en raison de la découverte de nombreuses mines lors des fortes pluies.

Le communiqué indique que des munitions non explosées des mines antipersonnel ont été découvertes dans plusieurs régions lors des inondations de la semaine dernière, notamment à Kampot, Preah Sihanouk, Koh Kong, Kampong Speu, Battambang et Pailin. Les engins explosifs remonteraient à la surface en raison des fortes pluies qui rendent les sols meubles et boueux.

Le vice-président demande  à tout le personnel de terrain de l’ACAM de vérifier les zones inondées pendant et après les évacuations, craignant que le danger ne se dissimule encore sous le sol. Depuis hier, les inondations ont touché sept provinces à travers le pays et la capitale. Des milliers de familles ont été touchées, tandis que plusieurs routes principales ont été endommagées. Dans la seule province de Koh Kong, six maisons, dix écoles, cinq pagodes et cinq mosquées ont été inondées. L’eau de la province a également inondé 8 232 hectares de rizières et 684 hectares d’autres cultures.

Après 25 ans de déminage, diverses organisations chargées du déminage ont réussi à déminer 1 036 376 mines antipersonnel, 24 251 mines antichars et 2 660 638 d’autres types d’explosifs. Le Le Centre d’action contre les mines au Cambodge (CAMC) a déclaré mardi que l’agence aura besoin d’environ 100 millions de dollars d’aide étrangère au cours des cinq prochaines années pour déminer efficacement les parties restantes du pays touchées par les munitions non explosées.

Haut de page