Immobilier : Quand Les promoteurs cambodgiens investissent à l’étranger

Spread the love

Porté par une économie forte et une injection massive de capitaux provenant de l’étranger, le secteur de l’immobilier au Cambodge vit probablement ses meilleures années. Phnom Penh, Siem Reap, Sihanoukville et dans d’autres zones urbaines voient à présent  gratte-ciels, tours et ensembles résidentiels qui rivalisent avec ceux d’autres grandes villes d’Asie du Sud-Est. Même les provinces autrefois bien calmes de Battambang, Kep, Kampot et Koh Kong reçoivent leur part de développement immobilier.

Quand Les promoteurs cambodgiens investissent à l'étranger
Quand Les promoteurs cambodgiens investissent à l’étranger

Mais une tendance moins connue, mais tout aussi significative, est également en train de voir le jour : les promoteurs cambodgiens investissent dans des biens immobiliers à l’étranger. Après plusieurs décennies de tumulte, le Cambodge est ensuite devenu l’une des économies les plus dynamiques d’Asie du Sud-Est. Au cours de la dernière décennie, l’économie du royaume a connu une croissance moyenne de 7%. Dans la foulée, de nombreux Cambodgiens ont fait fortune. Beaucoup de ces personnalités et familles de nouveaux riches opèrent principalement dans le secteur de l’immobilier.

Selon une étude de l’agence immobilière Knight Frank, entre 2005 et 2015, le nombre de Cambodgiens possédant des actifs nets proches de 30 millions de dollars américains a augmenté de plus de 170%. Nicholas Holt, de chez Knight Frank Asia Pacific, avance que ces promoteurs très riches sont simplement les ”produits” de la forte croissance économique du Cambodge.

Alors que la plupart des principaux acteurs de l’immobilier national investissent localement, certains choisissent d’investir à l’étranger pour diverses raisons. La perspective d’un rendement plus élevé, les inquiétudes concernant la stabilité politique et économique du royaume et une forte concurrence sont les principaux facteurs à l’origine de cette fuite des capitaux. Beaucoup de ces riches Cambodgiens sont également attirées par la perspective d’obtenir une autre citoyenneté ou une résidence permanente, ce qui leur procure de nombreux avantages, notamment la possibilité de voyager dans la plupart des pays du monde sans visa, et de scolariser leurs enfants dans les meilleures écoles à l’étranger. Des avantages qui sont plus difficiles à obtenir avec un passeport cambodgien. Le dernier sonadage (2018) Henley Passport Index place le passeport cambodgien à la 86ème place, avec un accès sans visa à seulement 49 pays.

Les destinations les plus populaires des promoteurs immobiliers cambodgiens comprennent l’Australie, la Nouvelle-Zélande et la Thaïlande. D’autres riches cambodgiens ont investi dans des propriétés aux États-Unis, en Malaisie, à Singapour et à Chypre. Certains de ces pays incitent d’ailleurs activement les riches Cambodgiens à venir investir dans leurs pays. Pour la première fois, il y a trois ans, un développeur malaisien, GuocoLand, a pré-vendu des unités résidentielles à des investisseurs cambodgiens.

Un avocat de Sokha Law Office, Chan Mlop, a déclaré aux médias que l’Australie s’est avérée être une destination populaire pour les riches cambodgiens en raison de la qualité de vie et des nombreux avantages qu’elle procure. “…L’Australie a toujours été considéré comme un bon refuge avec une structure juridique forte et établie, une protection des actifs et une société multiculturelle. «…Les Cambodgiens achètent des propriétés en Australie pour que leurs enfants puissent profiter de leurs études ou se lancer dans les affaires…», déclare-t-il. Les villes de Melbourne, Sydney, et Brisbane, sont celles où la plupart des investissements immobiliers cambodgiens sont situés.

Même son de cloche avec la Nouvelle-Zélande, avec la ville d’Auckland plutôt prisée par les investisseurs cambodgiens. Pour sa part, la Thaïlande a l’avantage d’un grand choix de propriétés et de prix relativement bas. Chypre est également devenue populaire parce qu’un investissement immobilier minimum de 2 millions d’euros (2,3 millions de dollars) offre une voie directe vers la citoyenneté de l’Union Européenne.

Par www.realestate.com.kh

Add a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Haut de page