Gastronomie : La Brasserie Louis, Hôtel Rosewood

La croissance soutenue du tourisme international au Cambodge attire nombre d’investisseurs du secteur du tourisme. Dans les villes les plus fréquentées par les voyageurs, les grandes chaînes internationales d’hôtellerie n’hésitent pas à se lancer dans des projets ambitieux. Parmi elles, la chaîne américaine Rosewood Hotels & Resorts, qui a récemment ouvert, un hôtel qui occupe les 14 derniers étages de la Vattanac Capital Tower. Qui dit hôtellerie de luxe dit bien entendu restauration de haut niveau, et le Rosewood Phnom Penh illustre parfaitement cet axiome, avec plusieurs restaurants dont la Brasserie Louis, qui est devenue en peu de temps un lieu rendez-vous privilégié pour les gourmets les plus aguerris.

La Brasserie Louis se trouve au 35ème étage de la tour Vattanac. Les tables installées aux abords des baies vitrées offrent une vue imprenable d’un côté sur la rivière Tonle Bassac, et de l’autre sur la ville de Phnom Penh.

Vue sur la Tonle Bassac et le Mékong
Vue sur la Tonle Bassac et le Mékong

L’agencement de la salle est d’une grande élégance ; le lieu offre aux clients de la brasserie un écrin très « cosy », où l’on se sent à l’aise d’emblée. Le service est quant à lui chaleureux et attentif. La Brasserie Louis propose différents menus pour le petit-déjeuner, le déjeuner et le dîner, ainsi qu’un menu de desserts proposant aux gourmands de grands classiques tels que : tarte aux fruits de saison, crème brûlée, savarin, profiteroles, tiramisu, ainsi qu’un choix restreint de coupes glacées. Mais ce sont les menus du déjeuner et du dîner qui sont les plus à même de satisfaire les gastronomes les plus exigeants ! Les amoureux de foie gras se laisseront par exemple tenter par un superbe « foie gras de canard au torchon, marmelade d’oignon et baguette grillée », servi en portion très généreuse. Si c’est le poisson qui jouit de vos faveurs, on pourra vous recommander les très exquises « rillettes aux deux saumons, crème fraîche, pain de seigle grillé », mémorables, ou encore la « salade de crabe de Kampot, avocat, pamplemousse », qui apporte une fraîcheur des plus agréables.

Foie gras, confiture d’oignon et baguette grillée
Foie gras, confiture d’oignon et baguette grillée

Parmi les plats principaux, le « suprême de poulet aux cèpes », plat simple d’apparence, servi avec des tagliatelles fraîches, permettra d’apprécier une chair de blanc de poulet d’une tendreté rare et la sauce aux cèpes qui l’accompagne est d’une finesse peu commune. Valent également une mention particulière le « cassoulet à la souris d’agneau », que l’on décore jusqu’au dernier haricot, et même le « gourmet burger », au foie gras, à l’aïoli à la truffe noire et au comté, gourmand à souhait et qui se dévore en poussant des soupirs de contentement.

Suprême de poulet aux ceps, tagliatelle
Suprême de poulet aux ceps, tagliatelle

La qualité de la restauration servie à la Brasserie Louis, qui est le restaurant « casual » de l’hôtel, laisse augurer ce qu’il y a de mieux pour le Cuts, l’établissement « fine dining » du complexe qui devrait ouvrir dans un avenir proche.

PS : Pour se mettre en appétit, les menus de la Brasserie Louis sont à télécharger en ligne : https://www.rosewoodhotels.com/en/phnom-penh/dining/brasserie-louis

Texte et photographies par Pascal Médeville

Haut de page