FNSS : 2,8 millions de dollars dépensés pour les ouvrières de la confection

Au cours des six premiers mois de cette année, le gouvernement royal du Cambodge a, par l’intermédiaire du Fonds national de sécurité sociale (FNSS), a dépensé plus de 11,4 milliards de riels (environ 2,8 millions de dollars américains) pour soutenir les ouvrières de la confection et leurs nouveau-nés. Cheav Bunrith, porte-parole du FNSS, relevant du ministère du Travail et de la Formation professionnelle, a fait part de ces statistiques lors d’un rapport présenté à la presse vendredi dernier.

Ouvrières du textile. Photo C.Gargiulo
Ouvrières du textile. Photo C.Gargiulo

Du 1er janvier au 30 juin, 28.550 naissances ont eu lieu parmi 28.482 ouvrières de la confection à travers le pays, indique le document. Parmi les nouvelles mamans, 95 ont donné naissances à des jumeaux, et l’une à des triplés. Pour le seul mois de juin, le FNSS a dépensé plus de 2 milliards de riels (500.000 dollars) pour soutenir 5.229 ouvrières de la confection qui ont accouché de 5.257 bébés.

Le FNSS a, jusqu’à présent, mis en œuvre deux régimes de sécurité sociale qui couvrent les soins de santé et les risques professionnels pour les ouvrières de la confection. Le régime de retraite devrait être lancé début 2019.

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, juillet 2018 —

Haut de page