Environnement : Pacte Chine-Cambodge

Zhao Yingmin, vice-ministre du ministère de l’Ecologie et de la Protection de l’environnement de la République populaire de Chine, a promis de fournir une assistance au Cambodge dans la protection de l’environnement.

Zhao Yingmin, vice-ministre du ministère de l'Ecologie et de la Protection de l'environnement de la République populaire de Chine et M.Say Sam Al, ministre cambodgien de l'Environnement
Zhao Yingmin, vice-ministre du ministère de l’Ecologie et de la Protection de l’environnement de la République populaire de Chine et M.Say Sam Al, ministre cambodgien de l’Environnement

Zhao Yingmin a visité le Cambodge pendant trois jours du 3 au 5 juillet 2018. La visite se concentrait essentiellement sur la coopération dans la gestion de l’environnement entre le Cambodge et la Chine. Au cours de sa visite, il a signé trois mémorandums d’accord avec le Cambodge, portant notamment sur : 1) la création du Centre de coopération environnementale Cambodge-Chine; (2) la coopération Cambodge-Chine pour la conservation de la biodiversité; et (3) l’aide au traitement des eaux usées.

Zhao Yingmin a déclaré : “…Protéger l’environnement est une priorité pour chaque pays, et la Chine est prête à aider le Cambodge en matière d’environnement…”. M. Zhao a indiqué que la signature du mémorandum  vise à renforcer la coopération sur la protection de l’environnement et la conservation de la biodiversité. Say Sam Al, ministre cambodgien de l’Environnement, a déclaré que les mémorandums d’accord signés établissent une direction claire pour la protection de l’environnement dans le royaume. “…Les documents qui ont été signés définissent une orientation claire en accord avec la politique du ministère cambodgien de l’Environnement…”, a déclaré M. Samal.

Le sous-secrétaire d’Etat au ministère, Eang Sophalleth, a déclaré que le Cambodge était confronté à des problèmes environnementaux et que le traitement de l’eau en faisait partie. “…Nous avons beaucoup d’usines opérant au Cambodge, et la plupart d’entre elles libèrent des déchets toxiques dans nos rivières et nos lacs…nous avons mené une étude d’impact environnemental sur toutes les usines et entreprises, et allons proposer des mesures pour renforcer l’élimination des déchets, en particulier les déchets liquides dans nos rivières et lacs…”, a déclaré M. Sophalleth.

Haut de page