Elections : Royaume en campagne et PPC sur tous les fronts

La campagne électorale pour les élections générales a officiellement débuté ce samedi dans la capitale et les provinces du Cambodge. Avec vingt partis politiques enregistrés pour se présenter aux élections, la campagne durera trois semaines, elle se terminera le 27 juillet, soit deux jours avant le scrutin. Pour le premier jour, comme à son habitude, le PPC a déployé ses équipes et ses nombreux véhicules de parade très tôt à Phnom Penh et dans les capitales provinciales, Siem Reap, Sihanoukville, Battambang…avec en point d’orgue un grand rassemblement avec le Premier ministre qui a, selon l’agence de presse gouvernementale AKP, rassemblé plus de 60 000 sympathisants à Koh Pich. Ce début de campagne coïncidait également avec la célébration du 67ème anniversaire de la création du Parti du Peuple Cambodgien.

Phnom Penh : Le royaume en Campagne
Phnom Penh : Le royaume en Campagne, sympathisants du CPP

S’adressant à la foule lors de ce premier grand rassemblement, le Premier ministre a mis l’accent sur le programme politique du PPC pour le prochain mandat : ”…Voter pour le PPC signifie voter pour l’indépendance nationale, la souveraineté nationale, l’intégrité territoriale entière et le Cambodge mondialement connu sur la scène internationale ; voter pour le PPC signifie voter pour la sécurité, la paix, la stabilité et le développement ; voter pour le PPC signifie voter pour la poursuite de l’amélioration des conditions de vie de la population ! Et la victoire du PPC signifie la victoire du peuple !…”, a souligné le président du PPC. Il a également déclaré, une nouvelle fois, que le gouvernement avait réussi à empêcher la révolution des couleurs menée par l’ancienne coalition aujourd’hui dissoute, le  CNRP.

Phnom Penh, premier grand rassemblement du PPC
Phnom Penh, premier grand rassemblement du PPC

M. Hun Sen a également annoncé que son parti adoptera une nouvelle politique sociale en versant notamment les salaires sur une fréquence bimensuelle aux travailleurs de la confection, aux fonctionnaires, à la police et aux soldats. Cette nouveauté fait partie de plusieurs points importants annoncés par l’homme fort du régime lors de ce meeting (eg) :

Les programmes comprennent les régimes de soins de santé pour les ouvriers payés par les employeurs, l’allocation de maternité de 400.000 riels (100 dollars US) pour un nouveau-né et de 800.000 riels (200 dollars US) pour les jumeaux avec un congé de maternité de 3 mois et 120% de leur salaire mensuel, entre autres. Il est également prévu la mise en œuvre des programmes de réduction des prix d’électricité pour tous les consommateurs pour 2019 et 2020.

Est également envisagée la mise en œuvre d’un certain nombre de programmes prioritaires sous le Cadre national de protection sociale 2016-2025 : application du programme d’allocations pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 2 ans des familles défavorisées à partir de mi-2019, lancement de la mise en œuvre du programme d’assurance contre les accidents du travail pour les fonctionnaires en 2019 et enfin lancement du régime de retraite pour les ouvriers et employés du secteur privé en 2019.

M. Hun Sen a également annoncé que son parti adoptera une nouvelle politique sociale
M. Hun Sen a également annoncé que son parti adoptera une nouvelle politique sociale en faveur des travailleurs du textile.

Depuis août 2017, le Premier ministre n’aura pas manqué de s’attarder sur la condition des employés du textile, ce sont pas moins de 49 rencontres qui ont été organisées dans les usines du royaume avec, selon l’agence de presse officielle, 680 000 employés au total qui auraient participé à ces rencontres avec M.Hun Sen.  Le Premier ministre a annoncé jeudi dernier le report temporaire de ses rencontres avec les ouvriers lors de la derniere réunion avec plus de 27.500 ouvriers dans la province de Kandal. M.Hun Sen, probablement très confiant sur l’issue du scrutin du scrutin…a annoncé avoir l’intention de rendre visite aux 1,5 million d’ouvriers du secteur de la confection et de la construction, après les élections générales.

La mobilisation du PPC était également importante dans la capitale provinciale de Siem Reap alors que le ministre de la défense, Tea Banh, avait organisé un meeting durant lequel était retranscrit le discours fleuve du premier ministre à Phnom Penh.

Campagne à Siem Reap avec le ministre de la défense, Tea Banh
Campagne à Siem Reap avec le ministre de la défense, Tea Banh
Mobilisation à Siem Reap
Mobilisation à Siem Reap

Enfin, dans les autres provinces, le ministre de l’information, Khieu Kanharith, dirigeait une manifestation à Sihanoukville. Plus de 8.000 membres du Parti du Peuple Cambodgien de la province de Kampong Cham se sont rassemblés dans la capitale de la province pour célébrer le 67e anniversaire de la fondation du PPC et entamer leur campagne électorale sous la présidence du vice-Premier ministre Yim Chhay Ly.

Le ministre de l'information, Khieu Kanharith, en campagne à Sihanoukville.
Le ministre de l’information, Khieu Kanharith, en campagne à Sihanoukville.
A Kampong Cham, campagne électorale sous la présidence du vice-Premier ministre Yim Chhay Ly.
A Kampong Cham, campagne électorale sous la présidence du vice-Premier ministre Yim Chhay Ly.

Dans la province de Thbong Khmum, plus de 7.000 membres du PPC ont paradé dans les rues du district de Ponhea Krêk. Ils étaient plus de 3000 dans la ville de Kratié et environ 20 000 dans la province  de Banteay Meanchey.

Dans la province de Thbong Khmum
Dans la province de Thbong Khmum
Campagne à Kratié
Campagne à Kratié
Dans le Banteay Meanchey
Dans le Banteay Meanchey
Haut de page