Élections – Phnom Penh : Dernière revue des policiers chargés de la sécurité du scrutin

Dans la matinée du 25 juillet 2018, au stade olympique, le gouverneur de Phnom Penh Son Excellence Khuong Sreng et le chef de l’unité de commandement de la capitale de Phnom Penh, le général Choun Sovann procédaient à la revue de quelques centaines de soldats et policiers qui seront affectés à la sécurité des bureaux de vote lors des élections nationales du 29 juillet.

Son Excellence Khuong Sreng et le chef de l'unité de commandement de la capitale de Phnom Penh, le général Choun Sovann
Son Excellence Khuong Sreng et le chef de l’unité de commandement de la capitale de Phnom Penh, le général Choun Sovann

Le secrétaire général du Comité National des Élections, Tep Nytha, et le général Kirth Chantharith, chef d’état-major adjoint de la police nationale et porte-parole de l’état-major général, ont confirmé qu’il y aurait environ 80 000 policiers chargés de la sécurité et de l’ordre de ces élections.

80 000 policiers seront chargés de la sécurité et de l'ordre de ces élections
80 000 policiers seront chargés de la sécurité et de l’ordre de ces élections

S’exprimant après la clôture d’une session de formation sur le dispositif de sécurité mis en place pour ce dimanche, le secrétaire général du Comité National des Élections a confirmé que chaque bureau de vote se verra affecté trois policiers armés au minimum.

Chaque bureau de vote se verra affecté trois policiers armés au minimum.
Chaque bureau de vote se verra affecté trois policiers armés au minimum.

Haut de page