Elections : Le parti au pouvoir remercie les électeurs

Le Parti du Peuple Cambodgien (PPC) a remercié les électeurs qui ont voté lors des élections nationales de dimanche, notant que 82,17% des électeurs inscrits se sont présentés. Dans un communiqué publié dimanche en soirée, le PPC a déclaré que le taux élevé de participation électorale illustre clairement l’exercice libre des droits politiques du peuple cambodgien et la démocratie multipartite. “…Le PPC est fermement convaincu que la démocratie multipartite est le fondement d’une paix et d’un développement durables…nous félicitons les Cambodgiens qui ont voté aujourd’hui pour le maintien d’un système multipartite au Cambodge…”, a-t-il déclaré.

Plus de 6,8 millions de personnes ont voté dimanche, ce qui représente 82,17% des électeurs inscrits. En 2013, le taux de participation était de 69,6%, avec environ 6,6 millions de votes exprimés. Le PPC, qui devrait maintenir son emprise sur le pouvoir à mesure que les résultats sont comptabilisés, a également remercié les observateurs locaux et internationaux dans sa déclaration.

Sur sa page Facebook, le Premier ministre remercie les électeurs cambodgiens : ”……Merci, chers compatriotes, d’avoir voté aujourd’hui ! Vous avez choisi la voie démocratique et utilisé votre droit comme stipulé dans la Constitution, la loi suprême du pays…”, a-t-il déclaré, ajoutant : ”…Je voudrais adresser mes sincères remerciements à tous les citoyens qui ont participé aux législatives et qui ont choisi leur Parti politique préféré…”, a-t-il souligné en encourageant ensuite le public à suivre la proclamation des résultats des élections sur les chaînes de télévision et de radio nationales.

Toujours en soirée, selon l’AFP, le porte parole du PPC, Sok Eysan, aurait annoncé que son parti avait remporté 80% des suffrages exprimé et avait par conséquent gagné les élections. ”…Nous estimons que nous occuperons au moins 100 des 125 sièges de députés à l’Assemblée nationale…”, aurait-il déclaré.

”…A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire…”, a déclaré Sam Rainsy, l’ancien leader de l’opposition dénonçant de ”…fausses élections placées sous le signe de la peur qui ne reflètent pas la volonté populaire….”. Sam Rainsy, avait déclaré peu avant l’élection, que ”…l’enjeu du scrutin ne serait pas la victoire mais le taux de participation…”. A l’annonce du fort taux de participation, le site Fresh News a rapidement pointé Sam Rainsy du doigt, déclarant que cette participation record était un camouflet pour l’ancien leader du CNRP.

Haut de page