Elections : 11 partis en campagne sur le terrain

Le premier jour de la campagne pour les élections nationales a débuté samedi avec 11 partis politiques organisant des rassemblements à travers tout le Royaume. Le Comité national des élections (CNE) a publié samedi un communiqué indiquant que la campagne se déroule jusqu’à présent sans heurts.

Le NEC a confirmé que 11 des 20 partis inscrits aux élections ont organisé des rassemblements dès samedi. Parmi eux figuraient le parti populaire cambodgien (CPP), le Funcinpec, le parti national khmer (KNUP) et le parti de la Ligue pour la démocratie (LDP). Les autres étaient le Parti Khmer Will (KWP), le Parti démocratique populaire (GDP), le Parti de la Nationalité Cambodgienne (CNP), le Parti Social Démocratique Beehive (BSDP), le Parti Républicain Démocratique (RDP), le Parti Cambodgien de la Jeunesse (CYP ) et le Dharmacracy Party (DP).

Le PPC a fait campagne samedi dans 25 municipalités et provinces, et le Premier ministre Hun Sen a mené un grand rassemblement à Koh Pich avec plus de 60 000 personnes présentes selon l’agence de presse officielle. D’autres partis ont également organisé de grands rassemblements à Phnom Penh, avec plus de 15 000 personnes rejoignant le président du PDL, Khem Veasna, lors d’un défilé qui s’est terminé près de Riverside.

Rallye de la Ligue pour la démocratie à Phnom Penh
Rallye de la Ligue pour la démocratie à Phnom Penh

You Hockry, vice-président du parti Funcinpec et premier vice-président de l’Assemblée nationale, a donné le coup d’envoi du rassemblement de son parti depuis son quartier général dans le district de Chroy Changvar avec environ 2 000 supporters. Environ 600 supporters ont rejoint le leader du KNUP, Nhek Bun Chhay, lors d’un rassemblement qui a débuté samedi chez lui à Chroy Changvar et s’est terminé au siège de son parti dans le même district.

Dans une déclaration publiée samedi soir, le CNE a déclaré qu’il était pleinement satisfait de la conduite des partis politiques au premier jour de la campagne électorale. “…Dans l’ensemble, la campagne menée par les partis politiques s’est déroulée sans heurts à travers le pays…”, a-t-il ajouté.

Depuis l’extérieur, Sam Rainsy, ancien dirigeant du principal parti d’opposition dissous, utilisait les réseaux sociaux pour appeler une nouvelle fois les Cambodgiens à boycotter ce scrutin, arguant que, en l’absence de rival sérieux, le PPC risque de remporter une victoire écrasante aux prochaines élections générales. ”…Cette élection du 29 juillet est une imposture suite à la dissolution arbitraire du CNRP en tant que seul parti d’opposition crédible….”, a déclaré M.Rainsy.

Contenus sponsorisés

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

Dans le but de diversifier son offre et de répondre aux attentes des clients les plus exigeants, BRED Bank Cambodia propose aujourd’hui une offre flexible...

Haut de page