Crime – Etranger : Seize Cambodgiennes victimes d’abus sont rapatriées

Quatre ambassades et consulats cambodgiens ont dû intervenir pour aider au rapatriement de seize Cambodgiennes qui avaient été  leurrées par des trafiquants leur ayant promis un mariage à l’étranger. Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Chum Sounry, a déclaré hier que l’ambassade cambodgienne en Chine a coopéré avec la police chinoise pour sauver sept Cambodgiennes. Le consulat général du Cambodge dans la ville chinoise de Xi’an est également intervenu et a organisé le rapatriement d’une Cambodgienne qui était détenue par les autorités chinoises.

Une servante qui a été rapatriée d'Arabie Saoudite la semaine dernière. Photographie Facebook
Une servante qui a été rapatriée d’Arabie Saoudite la semaine dernière. Photographie Facebook

L’ambassade du Cambodge au Vietnam a également aidé quatre cambodgiennes qui ont été victimes du même procédé. L’ambassade cambodgienne en Égypte a également coordonné le rapatriement d’une femme de ménage cambodgienne qui ne pouvait plus travailler en Arabie saoudite. L’ambassade du Cambodge en Thaïlande a aussi coopéré avec les autorités thaïlandaises pour aider trois mineures victimes du trafic humain, toutes trois âgées de 13 à 16 ans, à retourner au Cambodge début juillet.

Les victimes secourues sont originaires des provinces de Phnom Penh, de Kompong Cham, de Kampong Chhnang, de Kratie, de Takeo, de Battambang, de Kandal, de Tbong Khmum et de Banteay Meanchey.

Contenus sponsorisés

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

BRED BANK CAMBODIA : le Package Platinum

Dans le but de diversifier son offre et de répondre aux attentes des clients les plus exigeants, BRED Bank Cambodia propose aujourd’hui une offre flexible...

Haut de page