Coopération : Hun Sen, le Cambodge et la Chine, une communauté de destin commun

Le Premier ministre du Royaume du Cambodge a exprimé son optimisme concernant les liens d’amitié et de coopération entre le Cambodge et la Chine en vue de construire, dit-il,  une communauté de destin commun. Le chef du gouvernement royal a fait cette déclaration lors du dîner de solidarité organisé à l’occasion du soixantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre le Cambodge et la Chine au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich, à Phnom Penh. Un dîner qui a vu avec la participation de l’ambassadeur chinois au Cambodge, Xiong Bo, de nombreux officiels cambodgiens et des hommes d’affaires cambodgiens et chinois.

Hun Sen : Construire une communauté de destin commun avec la Chine
Hun Sen : Construire une communauté de destin commun avec la Chine

Hun Sen a déclaré qu’au cours des soixante dernières années, les dirigeants des deux pays ont fait de leur mieux pour maintenir les liens d’amitié et surmonter de nombreux obstacles pour diriger leur pays et leur peuple vers la prospérité et l’harmonie.”…Le Cambodge se félicite de la coopération fructueuse entre les deux pays et s’est engagé à continuer de renforcer la coopération de partenariat stratégique global pour les intérêts mutuels des deux peuples…”, a-t-il souligné.

En outre, le Premier ministre a déclaré admirer les dirigeants chinois ”….pour avoir non seulement amélioré le niveau de vie du peuple chinois, mais aussi contribué au développement socio-économique du Cambodge et d’autres pays dans la région et le monde…”. Le Premier ministre cambodgien a également remercié le gouvernement chinois pour son respect de l’indépendance et de la souveraineté du Cambodge. Il a réitéré le soutien du Cambodge aux initiatives chinoises comme « la Ceinture et la Route » (OBOR), le Fonds de la Route de la soie et la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (AIIB) pour consolider le partenariat et promouvoir le développement ”Gagnant Gagnant” parmi les pays le long de l’OBOR . Le Premier ministre a enfin ajouté que la visite officielle et la coprésidence de la deuxième Réunion des dirigeants de la coopération Lancang-Mékong (LMC) par le Premier ministre chinois, Li Keqiang, au Cambodge les 10 et 11 janvier 2018 a marqué le début de la célébration du soixantième anniversaire des relations diplomatiques entre les deux pays.

Rappelons que la Chine reste un partenaire commercial et un investisseur majeurs au Cambodge. Le volume des échanges commerciaux bilatéraux a atteint plus de 5,5 milliards de dollars américains en 2017, soit une hausse de 21,7% par rapport à 2016. Les deux pays se sont déclarés déterminés à porter leurs échanges commerciaux à six milliards de dollars en 2020. L’année dernière, les investissement chinois au Cambodge ont atteint 1,64 milliards de dollars us, ce qui en fait le premier investisseur du pays..

Le Cambodge et la Chine ont établi leurs relations diplomatiques le 19 juillet 1958.

Avec  Chim Nary et C. Nika – AKP Phnom Penh, juillet 2018 —

Haut de page