Pêche : Projet quinquennal de 87 millions pour soutenir le secteur

Le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche (MAFF) du Cambodge et l’Union européenne ont finalisé une étude de faisabilité destinée à la mise en oeuvre d’un projet dénommé CAPFISH, projet destiné à favoriser une croissance durable et inclusive dans le secteur de la pêche. Cette information a été rendue publique lors d’une réunion au ministère à Phnom Penh entre S.E. Veng Sakhon, ministre du MAFF et ambassadeur de l’UE au Cambodge S.E. George Edgar.

Pêcheries à Kampong Chhnang. Photographie Sylyvann Borei - WorldFish (cc)
Pêcheries à Kampong Chhnang. Photographie Sylyvann Borei – WorldFish (cc)

Selon le communiqué de presse, ce projet CAPFISH, d’un montant de 87 millions d’euros et s’étalant sur une durée de cinq ans, porte sur la gestion, la conservation, le contrôle et la surveillance des ressources halieutiques, maritimes et d’eau douce, le traitement et la sécurité alimentaire ; et l’amélioration des moyens de subsistance des communautés de pêcheurs.

Selon un rapport du ministère, le nombre de cas de pêche illégale réprimé par les autorités à travers le pays s’élève à près de 4 000 en 2017, soit une augmentation de 7,5% par rapport à 2016. Les autorités ont détruit 150 kilomètres de filets, tandis que 80 000 kilos de poisson ont été rejetés à l’eau. Toujours en 2017, les autorités ont infligé des amendes totalisant environ 60 000 dollars.

Avec Khan Sophirom – AKP Phnom Penh, Juin, 2018

Haut de page