Gouvernement : Prime pour les femmes enceintes de condition modeste

Le gouvernement royal du Cambodge accordera à partir de 2019 un soutien financier à toutes les femmes enceintes issues de milieux défavorisés, pendant la grossesse et durant la période postnatale. Ces mesures ont été annoncée ce matin par Samdech Techo Hun Sèn, lors de la célébration de la 11e Journée des anciens combattants au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich, à Phnom Penh.

Samdech Techo Hun Sèn, lors de la célébration de la 11e Journée des anciens combattants
Samdech Techo Hun Sèn, lors de la célébration de la 11e Journée des anciens combattants

D’après le chef du gouvernement royal, chacune des 55.000 femmes enceintes pauvres recensées percevra 40.000 riels (10 dollars US) à quatre reprises pendant la grossesse, 200.000 riels (50 dollars US) pendant l’accouchement, et enfin dix versements de 40.000 riels dix fois après l’accouchement jusqu’à ce que le bébé atteigne l’âge de deux ans. Au total, cela représente 760.000 riels (190 dollars US) de soutien financier, depuis la période de grossesse jusqu’à l’âge de deux ans.

”…Cela fait partie de la politique de protection sociale du gouvernement royal en faveur des femmes enceintes défavorisées…”, a souligné le Premier ministre, ajoutant que le gouvernement versera au total près de 5 millions de dollars pour la première année plus de 7 millions de dollars pour la deuxième année et plus de 10 millions de dollars pour la troisième année.

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, juin 2018 —

Haut de page