Exposition : Rêver et voyager avec Thang Sothea et ses Oeuvres Nouvelles

C’est une exposition, belle, différente et pleine de voyages que propose actuellement l’architecte sculpteur Thang Sothea à l’Institut Français du Cambodge, depuis jeudi dernier. Comme à son habitude, l’artiste cambodgien se joue de l’espace avec une facilité déconcertante, alternant personnages, pièces mobiles, accessoires et suspensions fabriqués à partir de matériaux simples, primitifs. Pour plus de photographies, cliquer ici…

Thang Sothea et Oeuvres Nouvelles
Thang Sothea et Oeuvres Nouvelles

Il y a une vrai recherche dans les deambulations de l’artiste. Démarche délibérée, fruit d’un hasard ou pas, les teintes, matériaux et formes utilisées rappellent des scènes du lointain, ces personnages aux têtes hautes, vêtus de longs filaments de chanvre pourraient nous emmener chez les danseurs du Toka dans l’Île de Tanna ou dans l’Île de Pentecôte  en Mélanésie.

Thang Sothea et Oeuvres Nouvelles
Thang Sothea et Oeuvres Nouvelles

Ces noix de coco suspendues à quelques centimètres du sol sont les mêmes couvrant les seins ambrés des mythiques vahinés de polynésie ou servant à boire le kava dans l’archipel du Vanuatu. Allusions austronésiennes, peut-être, à l’odyssée fascinante de ces gitans de la mer, partis du Sud-est asiatique il y a trois mille ans, pour conquérir les mers lointaines et emportant avec eux leurs techniques primitives. C’est peut-être là tout le talent exceptionnel de l’artiste, celui de laisser libre cours à nos imaginations et rêves de voyage et d’enfant en  proposant un jeu d’espaces tout-à-fait remarquable et, à l’inverse de la fadeur qui peut envahit les halls de la monotonie, il y a un esthétisme particulier, un jeu exceptionnel avec les teintes, un assemblage de formes avec peu d’âme à l’état brut mais si harmonieuses lorsqu’elles subissent le traitement de l’artiste. A voir absolument.

Thang Sothea et Oeuvres Nouvelles
Thang Sothea et Oeuvres Nouvelles

Thang Sothea . Oeuvres Nouvelles.
Vernissage le jeudi 31 mai 2018 à 18h30
Exposition jusqu’au 12 juillet 2018
Galerie d’exposition de l’IFC
Entrée libre

A propos de Thang Sothea

Né dans la province de Kampong Cham en 1983, Thang Sothea est un artiste autodidacte qui a débuté une carrière artistique en 2009. Diplômé d’architecture et d’urbanisme de la Norton University, il a travaillé dans une agence d’architecture à Phnom Penh entre 2007 et 2009, tout en développant ses premiers projets artistiques. Il a créé une galerie d’art en 2001 puis ouvert le Tini café en 2015, endroit rapidement devenu un haut lieu de l’activité artistique de Phnom Penh.

Pour plus de photographies, cliquer ici…

Haut de page