Chbar Ampov : Les habitants du cimetière refusent de déménager

Le gouverneur de Phnom Penh, Khuong Sreng, a rendu visite hier aux habitants de la communauté de Smor San, dans la commune de Chbar Ampov II, pour leur demander de s’installer dans le village Andong de la commune de Kouk Roka, où chaque famille se voyait promettre une maison de 25 mètres carrés. Les familles vivant dans les cimetières du district de Chbar Ampov, à Phnom Penh, se montrent réticentes à déménager dans un nouvel emplacement offert par l’hôtel de ville, affirmant que les nouvelles maisons sont peu engageantes et trop étroites.

Les habitants du cimetière refusent de déménager
Les habitants du cimetière refusent de déménager

Sun Ramaly, chef de la communauté de Smor San, a déclaré que, suite à la rencontre avec le gouverneur, presque tous les résidents ont exprimé leur réticence à déménager. Elle a déclaré que, selon les résidents, les maisons sont trop étroites et quasi-inhabitables.

Enfants de la communauté de Chbar Ampov
Enfants de la communauté de Chbar Ampov

En réponse, le gouverneur du district de Chbar Ampov, Cheng Monyra, a déclaré hier que la décision de déménager appartient aux résidents et que les autorités ne forceront pas les individus à se déplacer, mais que”…cela n’est pas très sain de vivre dans un cimetière. Rappelons que cette communauté s’est installée en 2012 lorsque des familles ont commencé à acheter des terres à côté des cimetières.

Haut de page