Cambodia Airports : Des jeunes cambodgiens dirigent les initiatives de la Journée mondiale de l’environnement aux trois aéroports internationaux

Chaque année, les trois aéroports internationaux du Cambodge rejoignent leurs aéroports partenaires, un réseau de 36 centres développés et gérés par VINCI Airports dans le monde entier, pour célébrer la Journée mondiale de l’environnement. Au Cambodge, l’événement 2018 (5 juin) a été prolongé d’une semaine en mettant l’accent sur la sensibilisation des jeunes aux déchets en plastique, en particulier sur les plastiques à usage unique tels que les tasses, pailles, sacs et autres emballages. Le message-clé de cette initiative est “Si vous ne pouvez pas le réutiliser, refusez-le”.

Cambodia Airports : Des jeunes cambodgiens dirigent les initiatives de la Journée mondiale de l'environnement aux trois aéroports internationaux
Cambodia Airports : Des jeunes cambodgiens dirigent les initiatives de la Journée mondiale de l’environnement aux trois aéroports internationaux

Chaque jour de la semaine, il y a eu des initiatives visant à éduquer tous les intervenants de l’aéroport sur les impacts négatifs de la surutilisation du plastique :
• Des promenades vertes le long des clôtures des aéroports de Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville.
• Implication des boutiques et restaurants locataires dans la réduction de la quantité de plastique à usage unique en demandant systématiquement à leurs clients s’ils ont réellement besoin de pailles en plastique, de sacs, de couvercles de tasse, etc.
• Invitation à 20 élèves d’écoles primaires à participer à un atelier sur l’utilisation du plastique au Cambodge et à travailler sur une campagne de sensibilisation en dessinant un visuel de communication, et en participant à un concours de dessin. Les résultats de cet atelier seront affichés aux terminaux des aéroports. Ensuite, les élèves seront invités à partager leur expérience avec leurs camarades de classe à l’école.
• Des sessions de sensibilisation à l’environnement, en partenariat et menées par l’ONG locale SIPAR, pour 20 enfants de la 3e à la 5e année issus d’écoles d’ONG. Ils seront invités à dessiner ce qu’ils pensent de l’environnement et leurs dessins seront affichés dans les terminaux.
• Invitation de neuf associations, chacune contribuant à leur manière à la protection de l’environnement, à venir présenter leurs activités, coordonnées par Soulcial Trust : Clean Green Cambodia, ReHash Trash, Royaume de WOW, Can’Art, Friends ‘n’ Stuff, Gaea Gestion des déchets, Plastic Free Cambodia, Cambodia Bird Guide Association (CBGA), et l’artiste de l’environnement Monisilong Riem.
Et à la toute fin de la semaine:
• Sondage réalisé par Young Eco Ambassadors pour recueillir les commentaires des locataires et des passagers sur les événements de la Journée mondiale de l’environnement dans les aéroports.
• Sélection à partir du concours de dessin de trois visuels qui pourraient se transformer en un message de sensibilisation réussi. Les gagnants recevront des prix spéciaux.

Éric DELOBEL, PDG de Cambodia Airports, a déclaré : ”…La conscience environnementale doit mener à des actions concrètes, et c’est ce que nous réalisons dans les aéroports depuis des années. Il y a quelques mois, nous avons mis en service deux stations de traitement des eaux usées dans les aéroports de Phnom Penh et de Siem Reap. Parmi les autres initiatives déployées figurent la rationalisation de la consommation d’électricité dans les installations des aéroports, l’élimination progressive des vieux véhicules, et le tri des déchets…”

Dans le cadre de l’Airport Carbon Accreditation (ACA), lancée en 2009 à l’initiative du Conseil International des Aéroports (ACI), les trois aéroports internationaux du Cambodge ont renouvelé en mars dernier la certification de niveau 1 d’un programme de réduction des émissions de gaz à effet de serre. L’accréditation, contrôlée de façon indépendante, résulte de la cartographie réussie de toutes les émissions de CO2 dans les aéroports de Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville. L’empreinte carbone obtenue peut donc être utilisée comme point de départ pour contrôler, réduire et finalement neutraliser l’impact des aéroports sur leur environnement. VINCI Airports, la société mère de Cambodia Airports, est le premier groupe international à engager l’ensemble de ses aéroports dans le programme Airports Carbon Accreditation. Aujourd’hui, tous ont été certifiés à différents niveaux.

A propos des aéroports du Cambodge :
Dans le cadre d’un partenariat signé avec le gouvernement royal du Cambodge en 1995, Cambodia Airports détient la concession pour le développement et la gestion du réseau d’aéroports internationaux du Cambodge desservant la capitale Phnom Penh, Siem Reap, site du patrimoine mondial d’Angkor et la station balnéaire de Sihanoukville. Les actionnaires de Cambodia Airports sont les français VINCI Airports (70%) et Muhibbah Masteron Cambodia (30%), une coentreprise malaiso-cambodgienne.

En 2017, le nombre de passagers transitant par les aéroports internationaux du Cambodge s’élevait à 8,8 millions, soit 4,2 millions chacun pour les aéroports internationaux de Phnom Penh et de Siem Reap. Connaissant une croissance à trois chiffres, l’aéroport international de Sihanoukville a accueilli 338 000 passagers. Les trois plate-formes desservent plus de 55 destinations et accueillent 700 vols réguliers par semaine.

Principaux moteurs de l’économie cambodgienne, les aéroports internationaux ont contribué en 2014-2015 à 17% du PIB total du pays. Plus de 1,7 million d’emplois, soit 20% de la population active, étaient liés à leurs activités.

Site Web: http://www.cambodia-airports.com/

A propos de VINCI Airports:
VINCI Airports, l’un des cinq premiers acteurs mondiaux du secteur aéroportuaire international, gère le développement et l’exploitation de 36 aéroports situés en France, au Portugal, au Cambodge, au Japon, en République dominicaine, au Chili et au Brésil. Desservi par plus de 250 compagnies aériennes, le réseau de VINCI Airports a accueilli 157 millions de passagers en 2017.

Par son expertise d’intégrateur global et le professionnalisme de ses 12 000 collaborateurs, VINCI Airports développe, finance, construit et exploite des aéroports en s’appuyant sur sa capacité d’investissement, son réseau international et son savoir-faire pour optimiser la gestion et la performance des infrastructures aéroportuaires existantes, et des projets de nouvelles constructions. En 2017, son chiffre d’affaires consolidé s’est élevé à 1,4 milliard d’euros.

Des informations plus complètes sont disponibles sur www.vinci-airports.com

Haut de page