Trafic humain : 21 victimes cambodgiennes rescapées de Malaisie et du Vietnam

L’ambassade royale du Cambodge, en collaboration avec la Malaisie et la Vietnam, a secouru 21 victimes cambodgiennes, indique le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale (MAE-CI) dans un communiqué de presse rendu public hier.

Le ministère a précisé que 15 travailleurs migrants cambodgiens abusés en Malaisie avaient été renvoyés chez eux entre les 14 et 29 avril. Six autres femmes, a ajouté la même source, qui sont victimes de la traite des êtres humains en prtance pour la  Chine, ont été secourues au Vietnam et renvoyées chez elles le 3 mai dernier. Les victimes viennent des provinces de Kandal, Kampot, Kratié, Kampong Thom, Kampong Cham, Thbong Khmum, Pursat et Koh Kong. Selon un rapport du ministère publié en janvier, les autorités cambodgiennes ont rapatrié un total de 986 Cambodgiens l’année dernière. En 2016, 816 travailleurs migrants avaient été rapatriés.

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, mai 2018 –

Haut de page