Santé : Les amendes vont pleuvoir pour les fumeurs…

Le ministère de la Santé commencera bientôt à infliger des amendes aux personnes qui fument dans les lieux publics, avec des pénalités doubles pour les lieux tels que les restaurants et les hôtels.

Ing Phirun, secrétaire d’État au ministère de la Santé et vice-président permanent de la Commission de contrôle des produits du tabac, a annoncé la mise en force du sous-décret lors de la Journée mondiale sans tabac. Il a également indiqué que que les ministères de la santé et de la justice collaboreront pour sanctionner ceux qui enfreignent les règles d’interdiction de fumer dans les lieux publics.

Photographie par Castio T. Lauren (cc)
Photographie par Castio T. Lauren (cc)

“…Nous avons formé un groupe de travail d’inspection de plus de 500 personnes pour travailler sur le sous-décret, et toute personne qui fume dans une zone interdite sera condamnée à une amende de 20 000 riels (5 $)…”, a-t-il déclaré. “…De plus, s’ils sont surpris en train de fumer dans un hôtel ou un restaurant, l’amende sera doublée pour les propriétaires des lieux…”, a-t-il ajouté. Le sous-décret stipule que les lieux publics se réfèrent aux restaurants, aux lieux de travail, aux institutions publiques, aux hôpitaux, aux écoles et aux parcs publics.

Le sous-décret gouvernemental interdisant de fumer sur les lieux de travail et dans les lieux publics est entré en vigueur en mars 2016. Son objectif était de réduire l’utilisation du tabac. Le nombre de fumeurs au Cambodge est estimé à 1,68 millions. Le ministère a indiqué que les fumeurs du pays dépensaient environ 201,5 millions de dollars par an en cigarettes.

Haut de page