Leng Peng Long : Soutenir l’usage du Français dans le royaume

Lors d’un séminaire sur l’organisation de la francophonie organisé par l’Assemblée nationale la semaine dernière, Le secrétaire général et porte-parole de l’Assemblée, Leng Peng Long, a appelé à plus de moyens pour promouvoir l’étude de la langue française dans le royaume. Leng Peng Long a rappelé que la langue française était autrefois largement utilisée au Cambodge mais que l’anglais avait pris le dessus. Plus de cent personnes du Sénat, de l’Assemblée nationale, un sénateur français et des représentants d’ONG ainsi que de l’ambassade de France au Cambodge ont assisté à ce séminaire.

Le secrétaire général et porte-parole de l'Assemblée, Leng Peng Long
Le secrétaire général et porte-parole de l’Assemblée, Leng Peng Long

Après la Seconde Guerre mondiale, la France a créé l’Organisation Internationale de la Francophonie, organisation regroupant 58 pays francophones membres dont l’objectif était de préserver la langue, la culture et l’éducation françaises. ”…Bien que le Cambodge soit membre de l’organisation, cela n’a pas empêché l’anglais de devenir la langue principale de la jeunesse cambodgienne…je pense que l’Anglais a pris le pouvoir en raison de l’échec de l’Europe…”, a déclaré M. Peng Long,rappelant également que le Cambodge était membre de l’assemblée parlementaire de la Francophonie et que le royaume participait toujours à ses programmes. ”…Nous voulons pousser les gens à étudier davantage le français dans le cadre du programme Noria de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie», a-t-il ajouté.

Haut de page