Empoisonnements- Kratié : La version du cyanure démentie par Suy Sem

Le ministre des Mines, Suy Sem, a rejeté les allégations du ministre de l’Industrie Cham Prasidh, qui a déclaré en début de semaine que les villageois de la province de Kratié avaient été empoisonnés par de l’eau contaminée au cyanure. Rappelons que près de 300 villageois sont tombés malades au début de ce mois, et treize personnes ont trouvé la mort, après avoir consommé de l’eau de la rivière Prek Ter dans le district de Chetr Borei.

Le ministre des Mines, Suy Sem
Le ministre des Mines, Suy Sem (premier plan)

Le ministère de la Santé avait d’abord blâmé l’eau contaminée par des herbicides et avait également affirmé que des villageois étaient décédés en buvant du vin de riz contenant du méthanol. M. Prasidh a ensuite déclaré  que les villageois avaient été empoisonnés après avoir consommé de l’eau contaminée au cyanure, utilisée pour des opérations minières dans la province de Mondolkiri et Kratié.

Lundi soir, Suy Sem a contredit les commentaires de M. Prasidh, indiquant que le ministère de l’Environnement avait envoyé un échantillon de sang des victimes à Singapour et que les tests n’ont révélé aucune présence de cyanure. “…Les villageois sont tombés malades à cause d’autres substances …comme l’a dit le ministère de la Santé, cela a été causé par l’utilisation d’herbicides et de pesticides près de la rivière…”, a ajouté M. Sem. ”…les collaborateurs de mon ministere ont également visité la région et pris des photos de conteneurs d’herbicides et de pesticides abandonnés près de la rivière…”, a-t-il conclu.

Haut de page