Elections : 11 partis politiques officiellement reconnus pour les législatives

Le Comité national électoral (CNE) a annoncé hier reconnaître officiellement 11 des 20 partis politiques inscrits pour les sixièmes élections parlementaires de juillet prochain. Ces partis politiques comprennent le Parti du Peuple Cambodgien (PPC), parti au pouvoir, le Parti de la jeunesse cambodgienne, le Parti de la nationalité cambodgienne, le Parti de l’unité nationale khmère, le Parti royaliste FUNCINPEC, le Parti Khmer Tèmuoy (un seul Khmer), le Grassroots Democracy Party, le Parti Ponleu Thmey (nouvelle lumière), le Beehive Social Democratic Party, la Ligue pour la démocratie et le Parti khmer anti-pauvreté….Les neuf partis politiques restants sont actuellement revus par le CNE.

Le Comité national électoral (CNE) a annoncé hier reconnaître officiellement 11 des 20 partis politiques inscrits pour les sixièmes élections parlementaires de juillet prochain.
Le Comité national électoral (CNE) a annoncé hier reconnaître officiellement 11 des 20 partis politiques inscrits pour les sixièmes élections parlementaires de juillet prochain.

Les 20 partis politiques se sont inscrits au CNE pour participer aux prochaines élections générales au cours de la période d’enregistrement de deux semaines, du 30 avril au 14 mai. Selon les règlements et les procédures de la loi sur les élections des membres de l’Assemblée nationale, le CNE doit examiner et prendre une décision au plus tard sept jours après avoir reçu les formulaires de demande. Si le CNE trouve des irrégularités dans ces formulaires, il est donné cinq jours aux partis concernés pour se mettre en règle. A noter que le Cambodge organisera les sixièmes législatives le 29 juillet 2018, et le CNE a déjà annoncé la période de la campagne électorale, fixée du 7 au 27 juillet.

Lors des législatives précédentes tenues le 28 juillet 2013, huit Partis politiques étaient en lice : le PPC, le Parti de sauvetage national du Cambodge dissous en novembre dernier, le Parti royaliste FUNCINPEC, la Ligue pour la démocratie, le Parti de la nationalité cambodgienne, le Parti de la République démocratique, le Parti khmer anti-pauvreté, et le Parti du développement économique khmer.

Avec C. Nika – AKP Phnom Penh, mai 2018 –

Haut de page