Contrefaçons : Le ministère de l’Intérieur appelle à la vigilance

Le comité de lutte contre la contrefaçon (ministère de l’Intérieur) appelle les autorités, le public et le secteur privé à se montrer vigilant envers les produits de contrefaçon qui continuent de proliférer dans le royaume malgré une répression accrue depuis 2017. Le comité rappelle que plus de 200 tonnes de contrefaçons, dont des produits chimiques, ont été détruites au cours des cinq premiers mois de cette année et que 100 autres tonnes de contrefaçons attendent d’être détruites. Les contrefaçons et ”faux produits” comprennent des aliments, du café mélangé à des excipients nocifs pour la santé, des cosmétiques et produits d’hygiène, et des médicaments.

Destruction de 100 tonnes de produits cosmétiques contrefaits
Destruction de 100 tonnes de produits cosmétiques contrefaits

L’appel a été lancé hier lors d’un séminaire au ministère sur la gestion des enquêtes sur les infractions pénales et la criminalité transnationale liées aux drogues et aux produits contrefaits. Le comité a rappelé que des centaines de cas au cours des cinq premiers mois de cette année ont été réprimés. l’année dernière, les autorités ont réprimé 19 cas de production de marchandises contrefaites, totalisant près de 600 tonnes, et arrêté six personnes.

En avril dernier, le comité de lutte contre la contrefaçon a fermé une installation de production de sauce chili et de sauce de soja dans le district de Prek Pnov à Phnom Penh après avoir constaté que l’établissement ne respectait pas les normes sanitaires, et était surtout suspecté d’utiliser des produits chimiques interdits.

En savoir plus sur les problèmes de contrefaçons

Haut de page