Cigarettes : Augmentation des taxes pour décourager le tabagisme

Le gouvernement royal prévoit très prochainement une nouvelle augmentation de la taxe sur les cigarettes afin de décourager les consommateurs. L’annonce a été faite par le Département Général des Impôts (GDT) du Ministère de l’Economie et des Finances lors d’une conférence à l’Université Royale de Phnom Penh.

Augmentation des taxes pour décourager le tabagisme
Augmentation des taxes pour décourager le tabagisme, environ 10 000 Cambodgiens meurent chaque année du tabac

Cette décision est appuyée par des études de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Banque mondiale (BM) qui recommandent de fortes taxes sur les produits nocifs pour décourager les utilisateurs. Le responsable du Département Général des Impôts a indiqué que la taxe actuelle sur les cigarettes augmentera de 20 à 30% alors que, alors que l’OMS et la Banque mondiale recommandent 70%. Le Cambodge reste encore aujourd’hui le pays de la région pour lequel les taxes sur le tabac sont parmi les plus basses.  La Thaïlande affiche actuellement les taxes les plus élevées en pourcentage du prix de détail (70%), suivie de près par Singapour (66,2%) et Brunei (62%). En revanche, les pays ayant les charges fiscales les plus faibles restent le Cambodge (25-31,1%) et le Laos (16-19,7%).

En 2017,  le gouvernement royal avait été encouragé par l’Alliance pour le contrôle du tabac en Asie du Sud-Est à augmenter les taxes sur le tabac afin de réduire le tabagisme, en particulier parmi les couches les plus pauvres de la population. Selon un rapport de cet organisme, environ 10 000 Cambodgiens meurent chaque année du tabac. La valeur des ventes de cigarettes au Cambodge chaque année est d’environ 200 millions de dollars US, somme équivalente au coût de construction de plus de 40 000 maisons en bois pour la population rurale.

Haut de page