Politique : Hun Sen répond à Sam Rainsy sur les appels au boycott

Le Premier ministre Hun Sen, a exprimé mercredi ses espoirs de victoire pour les prochaines élections. ”…malgré les appels lancés par des personnes mal intentionnées pour que les gens ne votent pas….”, a argumenté Hun Sen.

Le Premier ministre Hun Sen
Le Premier ministre Hun Sen

Sam Rainsy, leader du Cambodge National Rescue Movement (CNRM), a posté un message sur Facebook au début du mois : “…Une élection faussée par un régime dictatorial ne laisse que deux options : (1) – ABSTENTION signifie que vous soutenez le CNRP dans votre cœur et que vous voulez que ce parti mène le pays vers un changement positif; (2) – ALLER VOTER (pour n’importe quel parti) signifie que vous soutenez le PPC et que vous voulez que ce parti continue à diriger le pays de la même façon qu’aujourd’hui…”.

“…Evidemment, aucun dirigeant n’a jamais appelé ses citoyens à ne pas voter ; seuls ceux qui souhaitent détruire la démocratie et la volonté du peuple pourraient le faire…”, a rétorqué mercredi le Premier ministre Hun Sen sur sa page Facebook. Le Premier ministre Hun Sen a également souligné que le taux de participation au Cambodge était plus élevé que celui de l’Union Européenne et des États-Unis.

”…L’Union Européenne n’a que 30% de participation, les États-Unis 40%, tandis que les électeurs cambodgiens votent à 69%. Le résultat reflète la montée de la vraie démocratie au Cambodge, contrairement aux propos de personnes mal intentionnées…”, a réitéré le Premier ministre. Le Premier ministre a de nouveau appelé tous les Cambodgiens à voter le 29 juillet 2018.

L’inscription des partis politiques aux prochaines élections du 6e mandat de l’Assemblée nationale a duré 15 jours du 30 avril au 14 mai 2018. Cinq partis ont été officiellement reconnus par le Comité national des élections (CNE), tandis que 20 partis politiques au total ont soumis leurs demandes pour lesquels le NEC examine encore les candidatures. Les cinq comprennent le Parti de la jeunesse cambodgienne (CYP), le Parti du peuple cambodgien (CPP), le Parti de la nationalité cambodgienne (CNP), le Parti national unifié khmer (KNUP), et le Parti FUNCINPEC.

Haut de page